Dijon lance sa première ligne de tramway de 8,5 km

Publié le 02/09/2012 - 09:35
Mis à jour le 02/09/2012 - 21:48

L'agglomération de Dijon a mis en service samedi, avec neuf mois d'avance sur le calendrier initial, sa première ligne de tramway, envahie par la population malgré le froid. Jean-Louis Fousseret était parmi les invités.

c’est parti

PUBLICITÉ

«Ça me fait chaud au cœur de voir ça. Tout ce monde réuni autour d’un tram malgré les difficultés liées aux travaux… », a expliqué le maire de Besançon comme dans un rêve. Il est vrai que dans la capitale comtoise, l’ambiance est encore à la grogne et la rentrée de ce lundi s’annonce des plus périlleuse.

En tout cas, les tramways de Dijon, gratuits samedi et dimanche, étaient bondés. « La population est au rendez-vous, malgré un froid de canard », s’est-on félicité au Grand Dijon. Cette première ligne couvre 8,5 km, de la gare de Dijon jusqu’à la commune de Quetigny, dans la banlieue est. Avec ses 17 stations, elle dessert notamment le centre-ville de Dijon, le campus universitaire, le stade de foot et le CHU, premier employeur de Bourgogne selon le Grand Dijon.

Le parcours du tramway doit s’enrichir d’une deuxième ligne, couvrant 12 km. Son inauguration est prévue le 8 décembre, en présence de François Hollande qui a donné son accord de principe au sénateur-maire (PS) de Dijon, François Rebsamen.

Le coût des deux lignes s’élève à 400 millions d’euros, pour la construction, le matériel roulant et les aménagements annexes. Particularité de ce tram: le matériel roulant a été acheté en commun avec l’agglomération de Brest, qui a mis en service sa première ligne de tramway le 23 juin.

Au total, 53 rames, fabriquées par Alstom, ont été achetées par les deux agglomérations, dont 33 pour la ville de Dijon.  Cet achat groupé « a permis d’obtenir des économies d’échelle de l’ordre de 25% » selon le Grand Dijon.

A l’occasion de cette journée d’inauguration, la CGT des Transports urbains du Grand Dijon avait déposé un préavis de grève de 24 heures pour protester contre la dégradation des conditions de travail. Cette grève n’a pas touché les tramways, mais en revanche « impacté très légèrement le trafic des bus », selon le Grand Dijon.

L’agglomération de Dijon représente une population de 253.000 habitants, dont 155.000 pour la seule ville de Dijon.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.95
légère pluie
le 19/10 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1010.1 hPa
Humidité
97 %

Sondage