Discours de François Hollande au Congrès : les réactions des politiques en Franche-Comté

Publié le 17/11/2015 - 16:40
Mis à jour le 18/11/2015 - 10:42

Le président de la République François Hollande a fait un discours devant le Congrès à Versailles ce lundi 16 novembre 2015, trois jours après les attentats de Paris. Il a Les réactions… 

1-recemment_mis_a_jour437.jpg
François Hollande au Congrès à Versailles lundi 16 novembre 2015 ©Président de la République - Twitter - https://twitter.com/gouvernementFR
PUBLICITÉ

Parmi les annonces déclarées devant le Congrès : 

  • La déchéance de nationalité aux binationaux « nés en France » en cas de terrorisme et des explusions facilitées
  • Des frappes intensifiées en Syrie
  • Des créations de postes : 5 000 emplois de plus dans la police et la gendarmerie, 2 500 dans la justice et 1 000 dans les douanes, puis la réduction des effectifs militaires suspendue
  • Les élections régionales et COP 21 sont maintenues
  • Une rencontre avec Obama et Poutine
  • Une réforme constitutionnelle pour la faire « évoluer » dans le but de « permettre aux pouvoirs publics d’agir conformément à l’état de droit, contre le terrorisme de guerre »
  • Un chantier législatif pour la légitime défense des policiers dans le cadre de l’état de droit
  • Un renforcement des contrôles aux frontières de l’Europe
  • Le conseil de sécurité de l’ONU convoqué 

Les réactions politiques 

  • Alain Joyandet (sénateur de Haute-Saône LR)

Des mesures qui vont dans le bon sens.Mais avait-on besoin d’un congrès sans vote où l’on nous annonce un nouveau congrès?#CongrèsVersailles

— Alain Joyandet (@AJoyandet) 16 Novembre 2015


Pacte de sécurité : rien sur l’islam radical en #France. Rien sur les lieux de culte radicaux et leurs imams. #CongrèsVersailles

— Alain Joyandet (@AJoyandet) 16 Novembre 2015

  • Damien Meslot (député-maire de Belfort LR) est « déçu »

 » Je suis reste? sur ma faim apre?s ce discours. En effet, j’approuve le de?cret instituant l’e?tat d’urgence et les contro?les aux frontie?res.

Je me re?jouis que le Gouvernement de?cide de mettre en place les de?che?ances de nationalite?s pour les binationaux implique?s dans le terrorisme et de?cide enfin de constituer une coalition avec les Russes en Syrie.

Mais tout cela arrive bien tard et nous le demandions depuis les attentats de janvier.

Je regrette que le Pre?sident n’ait pas pris la de?cision de mettre en re?tention toutes les personnes faisant l’objet d’une fiche S et ceux qui ont se?journe? en Syrie, car a? ce stade de l’enque?te tous les terroristes identifie?s avaient fait un de?placement en Syrie.

Enfin, je refuserai de voter la modification de notre Constitution demande?e par le Pre?sident de la Re?publique, car cette modification n’a aucun sens. La Constitution de 1958 donne tous les moyens a? l’exe?cutif pour faire face a? une crise.

Cette modification est une bien pie?tre manœuvre politique dans le contexte difficile que nous connaissons. Ce qu’il faut ce n’est pas une modification de notre Constitution, mais une vraie volonte? d’e?radiquer l’E?tat islamique.

J’attends de voir concre?tement ce que de?cidera notre Pre?sident, mais je suis de?c?u par le manque d’e?paisseur de sa prestation et par le caracte?re plus ou moins flou de certaines de ses de?cisions »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d'opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste "Besançon, maintenant" lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat "Les Républicains" déclare vouloir donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" et appelle à une "communauté de projet"à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.73
ciel dégagé
le 14/10 à 3h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.8 hPa
Humidité
88 %

Sondage