Drogue : près de 400 kg de méthamphétamines saisis, un homme incarcéré

Publié le 10/06/2019 - 09:29
Mis à jour le 10/06/2019 - 09:29

Près de 400 kilos de méthamphétamines ont été saisis par la douane dans un camion qui circulait en Saône-et-Loire sur l'A39 et le chauffeur, un Espagnol, a été incarcéré ce dimanche 9 juin 2019, a annoncé la Juridiction interrégionale de Nancy (Jirs).

PUBLICITÉ

« C’est un coup extrêmement significatif porté à ce trafic par la douane », a souligné auprès de l’AFP Jean Richert, vice-procureur au parquet de la Jirs. « La totalité des saisies d’amphétamines et de méthamphétamines pour l’année 2018, tous services confondus, était de 237 kilos », est-il rappelé dans un communiqué de la Jirs.

« 67 paquets« , pesant 391,24 kilos ont été saisis par les douaniers »

Mercredi, la brigade de surveillance des douanes de Lons-le-Saunier (Jura) avait découvert, dans un camion circulant sur l’A39, « des emballages thermo-soudés contenant des cristaux qui répondaient positivement au test de la méthamphétamine », a relaté la Jirs.

Au total, « 67 paquets« , pesant 391,24 kilos ont été saisis par les douaniers », intrigués qu’une remorque frigorifique transporte des palettes d’encadrements de porte. Le chauffeur espagnol, âgé de 42 ans, a été mis en examen dimanche pour « importation en bande organisée de stupéfiants, transport, détention, acquisition non autorisée de stupéfiants, importation en contrebande de marchandises dangereuses et association de malfaiteurs ». Il a été placé en détention provisoire.

Lors de ses auditions, il a expliqué qu’il « était chargé de transporter son chargement d’Espagne en Allemagne » et « qu’il n’était pas au courant de ce qu’il y avait dans son camion », selon la Jirs. L’enquête a été confiée à la Direction centrale de la police judiciaire. La méthamphétamine est un stimulant qui appartient à la famille des amphétamines. Sa structure chimique est semblable à celle de l’amphétamine, mais ses effets sont deux à cinq fois plus intenses et durables, avec un plus gros potentiel addictif.

Cette drogue de synthèse est vendue sous forme de cristaux, de poudre, de gélules ou de comprimés, et sous différents surnoms – « yaba », « ice » ou « crystal meth ». « La consommation (de méthamphétamines) en France et en Europe est relativement marginale. On se demande si (la cargaison) n’était pas à destination de l’Europe centrale ou de l’Asie, sur des voies de communications surprenantes », a observé M. Richert.

Les enquêteurs espèrent déterminer par les analyses des cristaux la zone de production de cette drogue de synthèse, entre l’Amérique du Sud, les Etats-Unis et l’Afrique.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.35
peu nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1015.65 hPa
Humidité
88 %

Sondage