Écotaxe : Patriat (PS) réclame un “moratoire”, Alauzet (EELV) veut tenir bon

Publié le 29/10/2013 - 18:57
Mis à jour le 29/10/2013 - 18:59

Les réactions se multiplient après l’annonce de la suspension de l’Écotaxe décidée par Matignon ce mardi 29 octobre 2013. Le président PS de la région Bourgogne et ancien ministre de l'Agriculture, François Patriat a réclamé mardi un "moratoire" prolongé sur l’écotaxe. Cette suspension va-t-elle ouvrir une crise avec les écologistes. Pas question de parler retrait des écologistes du gouvernement...mais Éric Alauzet souhaite tenir bon sur cette question...

img_2897.jpg
Manifestation contre l'écotaxe en haute-Saône ©Alexandre Lacroix
PUBLICITÉ

Avant même la décision de Jean-Marc Ayrault de suspendre l’écotaxe, la députée PS du Doubs  Barbara Romagnan résumait bien la situation en écrivant lundi sur son blog que cette mesure de fiscalité écologique n’arrivait “peut-être pas au meilleur moment”. Certes. Mais pour elle, cette écotaxe est “saine”. “Ce n’est pas sur cette mesure qu’il s’agit de plier, mais regardons plutôt les problèmes en face pour mieux y remédier”. Raté. 

Ayraut coincé ? 

Ce matin, le premier ministre a en effet fait un pas en arrière. Il ne veut plus avancer face à la montée de la colère. Cette écotaxe semble stigmatiser les hausses d’impôts, les reculades du gouvernement et l’impopularité grandissante de la politique du gouvernement. Certains se satisfont de la décision de Matignon. »Suspendre l’écotaxe me semble une mesure de sagesse« , a déclaré M. Patriat. « Je suis pour un moratoire de plusieurs mois, voire quelques années”. Il dit « comprendre le bien-fondé » de l’écotaxe « mais le moment n’est pas approprié » au regard de la situation économique de la France. « La loi fiscale doit être la même pour tous« , a dit le président de la région Bourgogne. « Je demande pour la Bourgogne les mêmes conditions que la Bretagne« , considérée comme une région en difficulté et devait à ce titre être exonérée à 50% de l’écotaxe, a-t-il affirmé.

Une décision difficile à faire passer auprès des écologistes

Mais, en déclarant la suspension et non la suppression de la mesure, Jean-Marc Ayrault ne veut et ne peut reculer davantage pour de ne pas froisser ses alliés écologistes pour qui cette écotaxe doit d’autant plus entrer en vigueur qu’elle a déjà été votée suite au Grenelle de l’environnement sous l’ère Sarkozy.

 Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts, a estimé que la suspension ne résoudrait » en rien la crise en Bretagne. Pas question pour autant de remettre en cause l’appartenant d’Europe Écologie Les Verts au sein du gouvernement. La coprésidente des députés écologistes Barbara Pompili déclarait au même moment la volonté d’EELV de rester « partenaire » du gouvernement. “Qu’on ne me parle pas de retrait du gouvernement”, a déclaré  l’élu vert du Doubs, Eric Alauzet mais qui veut tenir bon sur l’écotaxe…. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une vague de neige en Franche-Comté

Une vague de neige en Franche-Comté

Avec la chute des températures ce samedi 4 mai 2019, une vague de neige a déferlé sur la Franche-Comté. Si à Besançon et ses environs c'est une fine couche qui a recouvert les arbres, dans le Haut-Doubs, de véritables tempêtes ont repeint le paysage en blanc.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.05
ciel dégagé
le 26/05 à 12h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1016.58 hPa
Humidité
61 %

Sondage