Emplois d’avenir : dans le Doubs, c'est parti !

Publié le 30/10/2012 - 20:46
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:17

Claude Jeannerot, président du Conseil général du Doubs et sénateur du Doubs, rapporteur au Sénat du projet de loi sur les emplois d’avenir, figure parmi les quatre premiers présidents de Conseils généraux à signer une convention pour ces emplois d’avenir. Cela se passait ce mardi 30 octobre 2012 en fin d'après-midi  à Matignon, avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

emploi_davenir.jpg
©

Déjà 20 jeunes concernés

PUBLICITÉ

La signature de cette convention donne le feu vert pour recruter les premiers emplois d’avenir dans le département du Doubs. 

Des emplois d’avenir au Conseil général du Doubs…

Avec cette convention, le Doubs indique s’engager, d’une part, à employer des jeunes dans ses propres services. Ceux-ci bénéficieront, au sein du Conseil général :  

  • d’un tutorat personnalisé et régulier, 
  • d’un parcours de formation permettant d’obtenir une qualification, 
  • d’un bilan réalisé deux mois avant l’échéance du contrat, relatif à leur projet professionnel ainsi qu’à la suite donnée à l’emploi d’avenir, 
  • d’une attestation de formation ou d’expérience professionnelle permettant de reconnaître les compétences acquises pendant l’emploi d’avenir.

Plusieurs services départementaux sont déjà mobilisés pour accueillir 20 jeunes. Les recrutements sont en cours. Ceux-ci pourraient commencer leurs missions dès la mi-novembre 2012 dans des collèges, des services sociaux, à la Maison départementale des personnes handicapées, à la Médiathèque départementale, dans les services de logistique ou des systèmes d’information.  

… et ailleurs chez les partenaires du Conseil général

D’autre part, le Conseil général s’engage à mobiliser ses partenaires des collectivités, du secteur associatif, des établissements et bailleurs publics, de l’EHPAD, pour un recrutement  rapide de 80 emplois d’avenir.

Enfin, il encourage l’ensemble des jeunes qui bénéficieront d’un emploi d’avenir à effectuer un parcours de formation qualifiant (préparation de concours de la fonction publique territoriale, formation diplômante).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.7
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.804 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage