Encore un nouveau livre pour Sandrine Beau

Publié le 03/07/2011 - 09:49
Mis à jour le 03/07/2011 - 09:49

Sandrine Beau, animatrice à France Bleu Besançon et auteure de livres pour enfants, persiste et signe dans le monde de la littérature jeunesse. Son troisième livre de l’année vient d’être publié aux éditions lucioles. 

PUBLICITÉ
Après L’hippopotin, son premier roman jeunesse (lire ICI) et Des crêpes à l’eau (lire ICI), le nouvel opus pour Sandrine Beau s’intitule L’été où mon grand-père est devenu jaunophile.
Sandrine Beau se met à la place d’Adrien pour raconter à la première personne ses vacances passées chez son grand-père Paul. Des vacances tant attendues pour l’enfant qui s’est préparé avec délectation aux futures parties de pêches et balades à vélo, mais qui révèlent dès son arrivée une bien autre réalité. Cette année, il lui faudra partager son grand-père avec … une grand-mère. Et une « mémé », ça ne le lui plaît vraiment pas du tout. Quoique finalement… 
L’hippopotin parlait de tolérance, Des crêpes à l’eau de la difficulté du quotidien pour une mère de famille seule avec sa fille et de solidarité entre voisins. Dans L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, Sandrine Beau aborde avec humour les relations merveilleuses qu’un enfant peut partager avec ses grands-parents et évoque le sentiment amoureux qui peut arriver à tout âge. Elle casse aussi les clichés : ici, la « mémé », comme l’appelle Adrien, s’habille en jaune, roule dans une vieille voiture «jaune aussi avec des fleurs dessus» et sait même danser le moonwalk de Michael Jackson.
Dommage simplement que les dessins qui illustrent ce livre soient en noir et blanc alors que la couleur occupe une place de premier plan dans l’histoire.
En pratique :
L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, texte de Sandrine Beau, illustrations de Elice, éditions Les Lucioles, juin 2011, 64 pages, 6,60 euros. Pour des petits lecteurs à partir de 6 ans.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une carte interactive des formations « pour aider les candidats à faire leurs choix » sur Parcoursup

Alors que la phase de formulation des vœux sur Parcoursup se poursuit jusqu'au 14 mars 2019, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation met à disposition de tous les candidats une carte des formations disponibles de Parcoursup dès ce mercredi 6 février 2019.

Un Escape game « empoisonné » à la Citadelle en prévision pour juin 2019

Les nouveautés à la Citadelle de Besançon • Alors que la Citadelle de Besançon ne sera plus accessible du lundi 7 janvier au dimanche 3 février 2019 inclus pour sa fermeture annuelle, quelques nouveautés se profilent à l'horizon avec un nouvel aquarium, une nouvelle activité "soigneur d'un jour" et une Escape Room sous le règne de Louis XIV.

Parcoursup : ce qu’il faut savoir sur la plateforme d’orientation 2019

Tout savoir sur Parcoursup • Les lycéens de Terminale qui veulent entamer des études supérieures et les étudiants en réorientation vont pouvoir inscrire leurs voeux sur Parcoursup depuis le mardi 22 janvier 2019. Cette plateforme d'admission post-bac, inaugurée l'an dernier, a connu quelques modifications "pour réduire l'attente et le stress des candidats".

Les rendez-vous de la vie étudiante à Besançon

les étudiants invités à s'inscrire • Jeudi 29 novembre 2018, "les rendez-vous de la vie étudiante" de la Fondation Smerra se dérouleront de 13h30 à 18h à la maison de l'étudiant (MDE) de l'Université de Franche -Comté sur le campus de la Bouloie à Besançon. Objectif : améliorer les conditions de vie des étudiants et porter un projet issu  de la réflexion des étudiants...

Signature du protocole « Synergie Campus » à Besançon : le campus de demain s’invente aujourd’hui

Dans le cadre du contrat de développement métropolitain entre la Région Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Besançon, le protocole  Synergie Campus a été signé le mercredi 21 novembre  2018. Il souhaite porter pour Besançon un campus à haute qualité scientifique, environnementale et sociale avec l'atour "qualité de vie" pour facteur d'attractivité.

Unir et rassembler les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche : un défi à relever pour développer l’attractivité, le rayonnement et la croissance de tous les territoires de notre Région

Tribune d'Éric Alauzet • Le député LREM du Doubs plaide pour "une union coopérative" de l'enseignement supérieur en Bourgogne-Franche-Comté et souhaite que Besançon se tourne davantage vers la Suisse.  Éric Alauzet propose la création d'Assises contributives "afin d’entendre les besoins des étudiants". Voici sa tribune.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 18.51
nuageux
le 19/04 à 9h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1024.741 hPa
Humidité
61 %

Sondage