ERDF va vérifier ses lignes dans le Doubs en hélicoptère

Publié le 09/05/2014 - 11:24
Mis à jour le 09/05/2014 - 17:23

Si vous entendez des hélicoptères tourner au dessus de vos têtes du 15 au 23 mai, pas de panique. ERDF va survoler durant ces neuf jours les lignes électriques dans 256 communes du Doubs afin de contrôler l’état du réseau. 

2014-009-helicoptere_jet_service_f-gzgm.jpg
Hélicoptère Jet Systems F-GZGM (image d'illustration) ©www.breizhspottingteam.com/

Haute voltige

PUBLICITÉ
Ce survol en hélicoptère des lignes électriques du département du Doubs permet à ERDF de contrôler l’état du réseau afin d’éviter d’éventuelles pannes électriques et ainsi diminuer le temps de coupure des clients. Vues d’en haut, les anomalies sur les lignes électriques sont en effet plus facilement détectables.
 

Diagnostic précis

Du 15 au 23 mai, le survol des lignes va concerner 256 communes. En se déplaçant à deux mètres à peine au dessus du réseau électrique, dans un exercice de haute voltige à basse altitude, l’équipage est chargé de repérer les éléments potentiellement défectueux. Cette inspection permet de réaliser un diagnostic précis des points de fragilité (poteaux endommagés, isolateurs cassés, usure des lignes, etc.) pour cibler les opérations de maintenance. Un recensement des points d’élagage est également effectué.
 
Cette opération de surveillance est confiée à l’entreprise Jet Systems Hélicoptères Service. Les survols peuvent être rasants, et donc impressionnants. Ils sont réalisés par un hélicoptère portant l’inscription F-GZGM et restent tributaires des conditions météorologiques.
 

Une opération qui n’est pas exceptionnelle

Cette année, ce sont 800 km de lignes moyenne tension qui seront observées par hélicoptère dans le Doubs. ERDF investit près de 30.000 euros en Franche Comté dans les opérations de surveillance du réseau électrique. Tous les ans, ERDF organise des visites aériennes préventives d’une partie du réseau électrique moyenne tension (20.000 volts). 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.06
ciel dégagé
le 20/07 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1014.85 hPa
Humidité
90 %

Sondage