Évadé depuis juillet, il devait être jugé 11 ans après ses cambriolages

Publié le 04/09/2013 - 19:03
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:21

Christian Bartus, condamné à 10 ans de prison pour avoir tué un octogénaire qu'il cambriolait, devait comparaître devant le tribunal correctionnel de Besançon ce mercredi 4 septembre 2013, 11 ans après une série de cambriolages qui lui est attribuée. Mais l'homme n'est jamais revenu d'une permission de sortie accordée en juillet dernier.

TRIBUNAL CORRECTIONNEL

PUBLICITÉ

Ce ressortissant roumain de 31 ans a été condamné en juin 2011 à 10 ans de prison par les assises du Doubs pour des coups mortels portés à un octogénaire de Renne-sur-Loue (25) qu’il était en train de cambrioler. La sanction prévoyait également son interdiction du territoire une fois sa peine purgée. Malgré cette mesure, qui devait théoriquement lui interdire de déambuler dans l’hexagone, il a bénéficié en toute légalité d’une permission de sortie de la prison de Nancy, qu’il n’a pas regagnée le 29 juillet dernier.

Son frère également en fuite

Il ne s’est pas présenté non plus ce mercredi 4 septembre 2013 devant le tribunal correctionnel de Besançon, où il devait être jugé pour une série de cambriolages commise en 2002 avec l’un de ses frères, également en fuite et absent au procès, et d’autres comparses. La petite bande s’était spécialisée dans les cambriolages des maisons individuelles dans l’Est de la France. Dans les seuls départements du Doubs et du Jura on leur reproche d’avoir visité une trentaine de demeure pour voler argent, bijoux et objets de valeur.

C’est au cours d’une de ces expéditions que Christian Bartus s’était retrouvé nez-à-nez avec l’homme de 82 ans qu’il avait frappé et qui ne s’était pas remis de sa chute.

Malgré l’absence des deux frères Bartus au procès, les juges ont condamné les deux frères à des peines de un et deux ans de prison en leur absence, conformément aux réquisitions de la procureure. De nouveaux mandats d’arrêt ont été délivrés contre les fuyards.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.29
partiellement nuageux
le 14/10 à 18h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1010.13 hPa
Humidité
74 %

Sondage