Fermeture de classes : il faut prendre en compte la ruralité pour Annie Genevard

Publié le 10/04/2015 - 11:13
Mis à jour le 10/04/2015 - 23:43

La Député-Maire regrette que les écoles du Haut-Doubs soient particulièrement touchées par les mesures de carte scolaire applicables pour la rentrée 2015. Elle invite les services de l’Education nationale à tenir compte du critère de la ruralité.

dsc_0453.jpg
© alexane

Avenir incertain

PUBLICITÉ

« Les zones rurales souffrent depuis longtemps d’une absence d’aménagement du territoire qui se traduit dans tous les secteurs et notamment dans l’organisation du service public de l’éducation », précise ses collaborateurs dans un communiqué.

Autour de cette question d’éducation en zone rurale, les choix d’ouvertures et de fermetures de classes devraient ainsi  tenir compte « des spécificités géographiques et climatiques de ces territoires afin de garantir un développement équitable de l’offre scolaire », selon elle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.35
légère pluie
le 25/05 à 15h00
Vent
3.4 m/s
Pression
1016.1 hPa
Humidité
71 %

Sondage