Football (Nat.) : le BRC a un pied en CFA

Publié le 11/05/2012 - 22:08
Mis à jour le 11/05/2012 - 22:08

Renversés en deux minutes par Fréjus Saint Raphaël, le BRC n’est pas parvenu à revenir dans la partie et s’est incliné vendredi soir (4-2).

Le BRC n'a pas le choix. Il faut gagner. Ca, les joueurs l'ont bien compris. Vuillemot montre l'exemple à la 6ème minute par un véritable boulet de canon. L’attaquant bisontin trouve la lucarne de Saint Raphaël d’une frappe surpuissante, imparable. Le match se présente sous les meilleures auspices et pourtant.. A peine le temps de respirer que Di Pinto s'arrache pour sauver in extremis une tentative très chaude pour les locaux. Sans doute minés par l'enjeu et par leur engagement physique depuis de nombreuses semaines, les joueurs du BRC se montrent fébrilent.

Sur le corner qui suit, un cafouillage aboutit à une main sévère et offre un penalty à Fréjus que Fernandez transforme en force (11ème). Tout est déjà à refaire. Les Bisontins vont même finir la mi-temps menés au score puisque Fréjus va inscrire un second but (13ème). Bien lancé, Heinani glisse le ballon entre les jambes de Maeyens.

Cruel bilan pour des Bisontins qui après avoir connu un gros passage à vide, se sont ressaisis dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps et aurait même pu (et du) bénéficier d’un penalty pour une main grossière d’un joueur adverse. L’arbitre n’a pas bronché.

La soirée aura été compliquée jusqu'au bout. A la 49ème, Obriot sauve une balle de but sur la ligne. Maeyens, qui réussit une excellente fin de saison, sauve son équipe de la catastrophe à la 68ème, remportant son deux contre un ! Jusqu’au coup d’arrêt, un but de trop qui met le BRC au fond du gouffre… Le but du 3-1 (75ème) est signé Macquet dont la frappe trouve le petit filet de Maeyens. En face, Besançon cherche la faille mais trop d’approximations rendent impossible toute révolte.

Mais à la 90ème, Ahamadi obtient un penalty. Sans trembler, Boussaha le transforme. Les Bisontins veulent y croire et emballent le match. La 93 minute vient à peine de commencer que Besançon bénéficie d’un corner ! Tout le monde monte, même Maeyens. Malheureusement, le corner est très mal négocié puisque Maeyens n’est même pas encore arrivé dans la surface que le ballon est déjà frappé. Cela n’aboutit qu’à un contre pour Fréjus que Delclos conclut, achevant définitivement les Aiglons, victimes de leur précipitation.

Les Racingmen sont KO. Dans les autres résultats de la soirée, Colmar et Cherbourg, le premier non relégable, se sont quittés sur un 0-0.

Faisons donc les comptes : Cherbourg est 17ème à 40 points, le BRC est 19ème a 35 et il reste deux matchs à jouer. Il faudrait donc un miracle pour que le BRC arrache sa qualification, à savoir espérer deux faux pas de Cherbourg, enregistrer deux victoires et espérer des contre performances de Beauvais, Martigues et Bayonne.

La prochaine journée sera donc décisive. A cette occasion, le BRC se déplace à Orléans (7ème) le 18 avril. Avec un seul objectif : gagner. Et espérer.

Allez les Rouges.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Victoire de Besançon à Mérignac. Brest poursuit son sans-faute, Dijon son calvaire

Handball (ligue féminine) • Brest a poursuivi son sans-faute en Ligue féminine de handball en surclassant Saint-Amand-les-Eaux (44-19) mercredi lors de la 7e journée, marquée par une nouvelle défaite de Dijon à domicile contre Toulon (34-24) alors que les filles de l'ESBF l'ont emporté à Mérignac (24-29)  et grimpe en 5e position au classement général.

Sédentarité : 30 minutes d’exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Éducation nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Outre Créteil, les académies de Poitiers, Toulouse, Montpellier, Besançon, Lyon, Réunion doivent aussi se lancer dans l'aventure.

Sébastien Mizoule sera le prochain entraineur de l’ESBF…

Depuis l’annonce du départ de Raphaëlle Tervel en août dernier, le club de l’Entente Sportive Besançon Féminine (ESBF) était à la recherche de son/sa nouvel-lle entraineur pour son équipe première évoluant en Division 1. C'est donc Sébastien Mizoule qui sera le nouvel entraineur la saison prochaine, apprend-on ce 27 octobre 2020.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.8
couvert
le 25/11 à 18h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
84 %

Sondage