Alerte Témoin

Fouzy Sid : « J'engagerai des poursuites judiciaires »

Publié le 19/02/2008 - 11:09
Mis à jour le 19/02/2008 - 11:09

Le président du RMP veut laver son honneur et celui de son parti.

mini_sid_fouzy_009.jpg
Fouzy Sid se demande à qui profite le crime (Photo©dr)

 

Dans un communiqué diffusé lundi soir, Fouzy Sid, écarté de la liste UMP de Jean Rosselot après avoir été injustement soupçonné de grivèlerie à l’essence, annonce des « poursuites judiciaires ». « Je veux laver mon honneur et celui de notre parti par un recours en justice. Je porterai plainte pour diffamation. Je ne peux pas croire que cela soit le fruit du hasard et de la malchance. Pourquoi mon arrestation est-elle intervenue 48h à peine après la présentation de notre liste ? A qui profite le crime ?», s’interroge le président du Rassemblement pour un mouvement populaire (RMP) dont 8 membres figurent toujours sur la liste de l’UMP.

Comme il nous l’avait annoncé dès lundi matin, Fouzy Sid maintient son engagement auprès de Jean Rosselot. « Je suis persuadé que cette alliance est grande et que nous pouvons gagner, car nous devons penser à l’intérêt collectif avant tout et adopter une nouvelle politique pour Besançon. Je resterai investi dans cette campagne et nous continuerons à soutenir Monsieur Rosselot, car il nous a fait confiance et nous sommes fidèles à nos engagements. L’indignation suscitée par cette injustice m’a solidifié et renforcé », ecrit Fouzy Sid.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.67
    légère pluie
    le 14/08 à 21h00
    Vent
    1.04 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage