François Hollande et les sondages… de Comté

Publié le 04/01/2013 - 16:05
Mis à jour le 05/01/2013 - 10:25

L’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné revient bien évidemment dans son numéro de cette semaine, daté du 2 janvier, sur la visite "surprise" de François Hollande le 27 décembre dernier à l’aube sur le marché de Rungis. Et de noter une savoureuse anecdote liée au ténor du plateau de fromages francs-comtois, le Comté. 

dsc_7028.jpg
© carvy

humour

PUBLICITÉ

Se référant à un article du quotidien Le Parisien, Le Canard enchaîné rapporte un jeu de mot de François Hollande, alors qu’il visitait la cave où sont alignées les meules de Comté. « Il faut sonder, surtout quand c’est bon » aurait déclaré le président de la République qui, tout le monde le sait, aime manier l’humour, alors qu’il carottait une meule. 

Une petite phrase qui nous donne envie de la retrouver dans le contexte de l’article du Parisien du 28 décembre relatant la visite présidentielle à Rungis. Voici donc le paragraphe concerné :

« Aux produits laitiers, le président fait des photos, reçoit quelques encouragements. Et dans le froid de la cave d’affinage, il réchauffe l’atmosphère en «sondant», c’est-à-dire en carottant, une meule de comté de 100 kg. «Il faut sonder, surtout quand c’est bon», s’esclaffe-t-il. C’est léger, mais l’essentiel est de se montrer sur le terrain. «Je devais dans cette période de fêtes dire aux Français que nous devons être tous sur le pont pour le travail et la lutte contre le chômage», ajoute-t-il.« 

Pour lire l’article entier du Parisien, ICI

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont présenté ce jeudi 20 juin 2019 les nouveaux locaux du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) à Besançon. Ils peuvent ainsi mieux coordonner leurs moyens, surtout face à la hausse du nombre interventions dans le département : les opérateurs y reçoivent plus de 500 appels par jour et programment une intervention toutes les 13 minutes !

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.71
couvert
le 21/06 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1017.51 hPa
Humidité
97 %

Sondage