François Lamy lance un appel à la mobilisation contre "les marchands de haine”

Publié le 09/02/2014 - 15:16
Mis à jour le 09/02/2014 - 15:16

Le ministre délégué à la Ville était à Besançon ce samedi 8 février 2014 en fin de matinée à la rencontre des représentants des mosquées Souna et Al Fath qui ont récemment été la cible de tags racistes et islamophobes. Il a ensuite réuni autour d’une table ronde l’ensemble des communautés pour assurer du soutien de l’État face à tout acte de haine qu’il soit à l’encontre des religions ou de citoyens victimes de discrimination… 

francois_lamy_montage.jpg
©

Cohésion sociale et politique des quartiers

Après la répétition d' actes islamophobes à l’encontre des mosquées Souna et Al Fath de Besançon et plis récemment à l’encontre de la mosquée de Pontarlier (voir articles ci-dessous), le ministre délégué à la Ville  a tenu un discours de fermeté. “J’ai souhaité apporté un message d’appel à la mobilisation  : il y a aujourd’hui des  forces qui menacent le bien-vivre ensemble dans un climat plus difficile compte tenu de la crise. Je suis venu ici pour dire que la république n’accepte pas ces actes et que chacun à la droit de vivre ses croyances…”  Un message qu’il a répété lors de la table ronde qui a rassemblé une 50aine de représentants de différentes communautés religieuses d’association et d’élus. 

Le travail de tous…

Pour Franois Lamy, la mobilisation doit être générale contre les “marchands de haine”. “C’est le rôle de l’État bien sûr, mais aussi des élus, des associations, mais aussi des citoyens…” Un message visiblement apprécié par la communauté musulmane de Besançon. “Nous sommes plus que satisfaits de la prise de position des autorités envers qui nous avons toujours fait confiance” a indiqué M Benselama, secrétaire de l’association de la mosquée Souna du quartier Saint-Claude et membre du bureau de l’association pour l’amitié judéo musulmane. “Le ministre  a tenu à partager un instant avec la communauté de l’islam et cette visite et ce soutien dans des moments difficiles nous réconforte…

Une nouvelle politique des quartiers… 

Marquée du sceau de la cohésion sociale, la visite s’est également orientée vers la politique de la ville et des quartiers alors que le vote solennel de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine se déroulera le 12 février 2014 au Sénat, et le 13 février à l’Assemblée nationale. Cette loi va redessiner la liste des quartiers prioritaires qui vont passer de plus de 2.500 à 1.300 en France sur la base d’un critère  : “la situation de concentration de pauvreté”

Le nouveau zonage ne sera dévoilé qu’en avril. Concernant Besançon, le ministre a assuré qu’il aurait “au minimum autant de quartiers prioritaires” qu’aujourd’hui. “Un diagnostic sera établi à l’échelle communal, mais aussi intercommunal et c’est là une nouveauté” a expliqué le ministre en insistant sur l’importance de la mobilisation de l’ensemble des services publics (Pôle Emploi , CAF, l'inspection académique, etc.) autour de la nouvelle politique des quartiers basé sur des thématiques fortes comme l’emploi, la santé, l’éducation, la sécurité, et la luttre contre les discriminations.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.52
légère pluie
le 01/12 à 3h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
89 %

Sondage