Fusillade sur la rocade de Dijon: la victime originaire de l'Isère

Publié le 29/03/2016 - 17:09
Mis à jour le 29/03/2016 - 17:09

L'homme mortellement blessé par balles dimanche soir sur la rocade de Dijon était originaire d'Echirolles (Isère) et connu des services de police, a indiqué mardi le parquet de Dijon.

PUBLICITÉ

Un appel à témoins a été lancé par la procureure de la République de Dijon, Marie-Christine Tarrare, pour éclaircir les causes de ce drame durant lequel plusieurs coups de feu ont été échangés entre occupants de deux voitures circulant à vive allure sur la rocade dijonnaise.

L'une d'elles, une Peugeot 208, a terminé sa course dans un terre-plein herbeux. Selon le récit de la procureure de la République, un témoin, voyant le véhicule qu'il pense accidenté, s'est arrêté pour porter secours et a vu un homme - apparemment le conducteur - sortir précipitamment de la voiture et quitter les lieux dans un autre véhicule non identifié.

En s'approchant, le témoin a constaté la présence d'une personne grièvement blessée côté passager. Celle-ci, atteinte au niveau de la tête, est décédée au lendemain au CHU de Dijon. Née au Maroc en 1991, la victime habitait à Echirolles, dans la banlieue grenobloise.

Elle est connue des services de police pour avoir été mise en cause pour des faits de recel de vol et violences envers l'autorité publique. Elle avait été condamnée par le tribunal pour enfants de Grenoble en 2009 à 15 jours d'emprisonnement avec sursis pour destruction du bien d'autrui par moyens dangereux pour les personnes, a détaillé Mme Tarrare. "Les raisons de la présence de la victime à Dijon ne sont pour le moment pas éclaircies, mais celle-ci avait de la famille demeurant à Dijon, ainsi qu'une amie", a commenté la procureure de la République. Confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ), l'enquête devra déterminer le contexte et le mobile des faits. Des analyses des traces ADN et papillaires sont actuellement en cours.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon : il jette un coup de poing à un contrôleur Ginko

Mardi 19 novembre 2019 après 17h, un jeune homme de 17 ans a gratuitement agressé un des six contrôleurs présents à la descente de l'arrêt Brûlefoin (rue Tristan Bernard) sur la ligne de tramway en direction de Chalezeule. Un autre contrôleur a également été bousculé en tentant de maîtriser l'individu qui a été placé en garde à vue. Les deux victimes sont sorties de l'hôpital vers 20h15.

Chutes de neige dans le Doubs et la Haute-Saône : 2 200 clients n’ont plus d’électricité ce lundi matin

Depuis dimanche 17 novembre 2019, des chutes de neige touchent la région Franche-Comté et plus particulièrement le Doubs et la Haute-Saône. La majorité des coupures d’électricité est due à des chutes de branches chargées de neige entrainant les fils électriques à terre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.01
légère pluie
le 22/11 à 6h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %

Sondage