General Electric : la rencontre entre Marie-Guite Dufay et Bruno Le Maire est reportée

Publié le 02/05/2019 - 11:33
Mis à jour le 02/05/2019 - 11:35

Mise à jour à 11h33 • La Présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, devait rencontrer Bruno Le Maire, ministre de l’économie, ce jeudi 2 mai 2019. Elle devait plaider la sauvegarde des emplois du site General Electric à Belfort. Le rendez-vous est reporté.

Marie-Guite Dufay
Marie-Guite Dufay ©maCommune.info
PUBLICITÉ

1000 emplois menacés

Pour rappel, le site GENERAL ELECTRIC de Belfort (90), fabriquant de turbines à gaz et premier site du groupe en France avec 4 400 salariés, risque d’être touché par la suppression de 800 à 1000 emplois qui toucherait sa branche d’ici juin.

C’est pourquoi la Région Bourgogne-Franche-Comté entend "poursuivre son action pour le maintien de sa compétitivité dans ce secteur spécifique et unique à l’échelle nationale."

Un "plan de bataille" pour sauver le site de Belfort

« La sauvegarde de ces emplois passe par une diversification des activités du site, notamment dans le secteur de l’aéronautique, le nucléaire (dans sa composante démantèlement et grand carénage) et des filières d’avenir autour de l’hydrogène. L’Etat doit prendre la mesure de la situation et se positionner en stratège pour attirer des investisseurs. »

 « La Région Bourgogne-Franche-Comté, le territoire du Nord Franche-Comté, le département du Territoire de Belfort, sa communauté d’agglomération et ses parlementaires appellent aujourd’hui le Gouvernement à actionner un véritable plan de bataille pour sauver le site de Belfort, son écosystème performant et ses emplois, c’est l’objet de cette rencontre », précise Marie-Guite Dufay.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.05
nuageux
le 13/11 à 18h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage