Grand Besançon : "Les gens du voyage refusent d'être séparés"

Publié le 22/07/2016 - 11:58
Mis à jour le 22/07/2016 - 12:16

Suite à la décision du parquet de Besançon ce jeudi 21 juillet 2016 selon laquelle les gens du voyage doivent quitter le site de la Malcombe d’ici 24 heures, il est légitime de se demander en quoi l’installation des ces caravanes est illégale. Le Grand Besançon répond à nos questions.

img_20140616_175019.jpg
Les caravanes installées à Pouilley-les-Vignes ©Alerte témoin - V.H
PUBLICITÉ

« Les personnes du voyage qui se sont installées à la Malcombe il y a une semaine devaient être à Pontarlier. Personne n’a été prévenu de leur arrivée à Besançon. » affirme notre interlocuteur du Grand Besançon. Ce dernier concède que cette situation n’est « simple et satisfaisante pour personne »

« La Malcombe n’est pas une aire d’accueil prévue pour 130 caravanes impliquant plus de 200 véhicules au total »

Le site de la Malcombe « n’est pas une aire d’accueil prévue pour 130 caravanes impliquant plus de 200 véhicules au total ». Le Grand Besançon rappelle qu’il existe un service d’aide aux gens du voyage et qu’il a été sollicité le week-end dernier. « Des personnes se sont rendues sur place afin de négocier mais les propriétaires des caravanes ont refusé les propositions pour être déplacés sur les aires d’accueil prévues à cet effet. » 

« Les gens du voyage refusent d’être séparés »

Une des principales raisons qui explique le refus des gens du voyage est qu’ils ne veulent pas être divisés, nous confie le Grand Besançon. « Des aires de grand passage ne sont pas encore aménagées à Besançon mais il existe plusieurs aires d’accueil. Cependant, plus de 200 véhicules ne peuvent pas tous être sur la même aire d’accueil car le terrain n’est pas suffisant. » 

Une procédure d’urgence a été lancée par le maire de Besançon suite au refus des gens du voyage de se déplacer ou d’être séparés. « Il existe des solutions mais ils n’en veulent pas. Alors M. Fousseret, a décidé de déposer un référé au tribunal. »

Le Grand Besançon « espère » que Vital’Été reprendra normalement la semaine prochaine

Afin de ne pas pénaliser les enfants et les parents, Vital’Été s’est replié aux piscines Lafayette et Chalezeule cette semaine et le programme de la semaine prochaine reste flou. « Le Grand Besançon espère que les activités reprendront lundi à l’endroit initial mais tout dépend de la suite des événements. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires se fera à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires se fera à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu ce mercredi 24 juillet 2019 au 19 Régiment du Génie à Besançon, selon le Ministère des Armées. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.42
nuageux
le 23/07 à 21h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1017.25 hPa
Humidité
68 %

Sondage