Grand emprunt: la Franche-Comté hérite de 13 millions pour le traitement de surface

Publié le 12/05/2011 - 17:14
Mis à jour le 12/05/2011 - 17:14

Avec d’autres régions du Grand Est, la région se voit confier un projet concernant le traitement de surface des matériaux. 13 millions d’euros seront investis dans la région.

1305213437.jpg
Malua de Carvalho, chargée de mission au Pôle de compétitivité des microtechniques de Besançon ©carvy
PUBLICITÉ

« On aurait dû emmener le champagne, car nous avons vraiment une bonne grande nouvelle. C’est une divine surprise pour la Franche-Comté jusque là oubliée », a déclaré ce jeudi matin à Besançon le président du pôle des Microtechniques, Etienne Boyer, en ouvrant la conférence de presse sur l’obtention par la région d’une partie du projet « Matériaux, métallurgie, procédés » dans le cadre des investissements d’avenir liés au Grand emprunt.

 

En partenariat avec la Lorraine et Champagne-Ardenne, l’Université de Franche-Comté avec l’Université technologique Belfort-Montbéliard (UTBM), l’ENSMM à Besançon et le CNRS, ont remporté l’appel à projet IRT (Institut de recherche technologique) dont le campus principal sera situé à Metz. Deux autres entités seront implantées à Belfort-Montbéliard et à Troyes.

 

Le projet associe les équipes de recherches universitaires lorraines, franc-comtoises et champardennaises avec des industriels français comme Saint-Gobain PAM, Arcelor Mittal, PSA, Faurecia, Eramet, Safran… Des PME sont également impliquées par le biais des pôles de compétitivité (microtechniques, fibres, véhicule du futur, matéralia).

 

« L’objectif est de constituer un institut de recherche technologique d’excellence dans le domaine des matériaux en général, dans celui de la métallurgie et de ces procédés en particulier. Le campus franc-comtois accueillera la thématique traitement de surface. La mise en forme des matériaux, l’usinage, le découpage et l’emboutissage seront également traités », a expliqué Malua de Carvalho, chargée de mission au Pôle des microtechniques basé à Besançon.

 

« C’est une remarquable opportunité d’accélérer la constitution d’une recherche mutualisée de pointe dans le domaine des matériaux et de s’affirmer dans la thématique des traitements de surface », a complété Etienne Boyer en rappelant que la Franche-Comté est la troisième région française pour cette activité. 160 entreprises sont impliquées dans ce secteur.

 

Le président du Pôle des microtechniques a également souligné les enjeux financiers de «ce succès ». Un budget de 110 millions d’euros, dont 13 directement investis en Franche-Comté, va être dégagé sur dix ans au bénéfice de 300 chercheurs qui seront mobilisés dans cinq secteurs : amélioration des procédés de fabrication, maîtrise des installations industrielles, performance des matériaux, allègement des matériaux, recyclage et éco-conception.

 

L’Institut de recherche, qui a également bénéficié du soutien des collectivités locales, sera doté d’un statut de société privée (SAS) et aura une gouvernance associant tous les partenaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.05
couvert
le 23/10 à 21h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
88 %

Sondage