Grève à La Poste : "zéro proposition", la grève est reconduite le 5 mars 2015

Publié le 04/03/2015 - 17:39
Mis à jour le 05/03/2015 - 10:39

La tension monte de plus en plus chez les grévistes de La Poste. Ils étaient de nouveau devant le centre de courrier de Valdahon dès 8h30 ce mercredi 4 mars 2015 pour rencontrer la directrice mais ce rendez-vous n'était pas à la hauteur de leurs attentes... La grève est reconduite jeudi 5 mars avec un nouveau rassemblement devant le centre de courrier de Valdhaon.

capture_decran_2015-03-04_a_17.34.08.png
©Sudptt 25

10ème journée de grève

PUBLICITÉ

« Hier, après le refus de la Direction régionale de Besançon de les recevoir, les grévistes ont rencontré la Directrice de l’établissement courrier à Valdahon. Celle-ci n’avait depuis lundi comme seule proposition qu’un texte formalisant le paiement des heures supplémentaires ; les représentants du personnel avaient accepté d’examiner ce texte : il n’était toujours pas écrit… La directrice, après ¾ d’heure d’interruption de séance, n’a pas été en mesure de présenter quoi que ce soit mais a promis un texte pour aujourd’hui.

Ce matin, les grévistes étaient à nouveau devant le centre courrier de Valdahon à partir de 8H30, et bien que la Directrice soit présente, elle n’est venue les voir qu’à 10H, et les mains vides ! Madame la Directrice du centre courrier semble se soucier fort peu d’une éventuelle fin de conflit et de la reprise du travail permettant d’assurer au mieux le service à tous les usagers, ce qui a toujours été et reste le souhait du personnel.

Malgré les demandes des grévistes de négocier, la directrice, toujours méprisante, a persisté dans son refus d’une rencontre dans la matinée ! Mme la directrice laisse les agents des heures dans le froid devant le centre, quand elle daigne finalement se montrer, c’est pour faire une proposition de rencontre … des heures plus tard, à 14H30.  Quelle arrogance !

La rencontre a eu lieu, mais sans aucune avancée malheureusement : zéro proposition pour répondre aux revendications des factrices et facteurs.

La Directrice s’obstine à jouer le pourrissement avec un tel mépris que son attitude incite les agents à la poursuite de la grève.

Le personnel en colère a reconduit la grève pour la journée de jeudi 5 mars et se retrouvera devant le centre courrier de Valdahon demain matin avant d’aller à nouveau à la rencontre des usagers. »

(Communiqué du syndicat SUD)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.47
peu nuageux
le 17/07 à 9h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1015.37 hPa
Humidité
53 %

Sondage