Alerte Témoin

Habitat 25 et GRDF, partenaires pour de meilleures ressources énergétiques dans les logements

Publié le 30/05/2018 - 06:45
Mis à jour le 30/05/2018 - 09:04

Le jeudi 24 mai 2018, le bailleur social Habitat 25 et le groupe GRDF ont signé une convention de partenariat visant à adapter chaque logement à ses besoins énergétiques. Habitat 25 explique les raisons de cette collaboration dans un communiqué.

capture_decran_2016-07-06_a_17.13.11.png
Habitat 25 ©Google Map

Christine Bouquin, présidente d'Habitat 25 et Frédérique Luciani, directrice développement du marché des professionnels région Est de GRDF ont récemment officialisé leur souhait commun de maintenir une certaine maîtrise des charges des locataires.

Cette convention signée fait suite au lancement en 2017 de "la construction d’une centaine de logements dont deux tiers sont chauffés au gaz naturel." A noter qu'Habitat 25 "prévoit d’ici 2021 de construire 50 logements par an."

Le partenariat avec GRDF permet au bailleur de savoir quelles solutions énergétiques conviennent le mieux à tels logements. "GRDF accompagne le bailleur social par la réalisation d’études thermiques comparant les solutions énergétiques et par une contribution financière sur certaines opérations menées par le bailleur social", précise le bailleur dans un communiqué.

L'objectif étant d’installer des équipements de chauffage ou d’eau chaude sanitaire au gaz, éventuellement couplés aux énergies renouvelables (bois, solaire, photovoltaïque,…).

Informer les locataires

Habitat 25 et GRDF ont "la volonté d'accompagner les locataires." C'est pourquoi huit jeunes âgés de 16 à 21 ans actuellement en service civique sont chargés d'informer les locataires du bailleur "sur les gestes élémentaires de sécurité gaz et de les sensibiliser aux éco-gestes."

Cette action de prévention, nommée Civigaz est pilotée par l'association Julienne Javel. Plus de 500 locataires ont déjà été informé sur le sujet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Covid-19 : Va-t-il y avoir une désinfection des rues à Besançon ?

Nombre d'images ont montré des agents en train de désinfecter les rues à l'étranger et récemment en France. Après 15 jours de confinement, est-ce que la Ville de Besançon a prévu un nettoyage approfondi ? Nous avons posé la question à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

Huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs

Mise à jour • Voici la liste des huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs dans le contexte de la situation sanitaire actuelle. La mobilisation des équipes dans les bureaux permet à La Poste "d’assurer ses missions prioritaires et les opérations essentielles tout en protégeant la santé des postiers et des clients", est-il indiqué ce 26 mars 2020.

Fermeture des marchés en plein air. Les marchés « Beaux Arts » et Cassin restent ouverts

Suite aux annonces du Premier ministre lundi 23 mars 2020 concernant un durcissement du confinement en France, la Ville de Besançon a décidé de maintenir les marchés prévus ce mardi, mais tous seront annulés par la suite. A partir de mercredi, seuls les marchés Beaux-Arts au centre-ville et Cassin de Planoise resteront ouverts avec des mesures de préventions renforcées. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.17
ciel dégagé
le 07/04 à 12h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
39 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune