Handball (Pro D2) : l’ESBM termine sur une défaite

Publié le 11/05/2012 - 22:33
Mis à jour le 11/05/2012 - 22:35

En déplacement à Pontault Combault vendredi soir, l’ESBM a achevé sa saison sur une défaite (30-27) mais a montré, comme à son habitude, sa combativité. Résumé du match et bilan de cette belle saison.

Et il en fallait de la combativité, pour ce match certes sans enjeux (Pontault était assuré de son maintien et Besançon jouait les places de milieux de tableau) mais qui promettait d’être accroché pour terminer la saison en beauté.

Le spectacle a été au rendez vous et a donc tourné à l’avantage des locaux, qui ont pu offrir à leur public un dernier au revoir séduisant.

Besançon engage et, sans dire que les Bisontins sont des troubles fêtes, ils comptent bien donner du fil à retordre à leurs adversaires. Le début de match est plutôt haché, avec quelques avertissements généreusement distribués par les arbitres. Les Pontellois veulent faire les choses bien et ça se sent dans leur domination et leur engagement : 5-2 au bout de près d’un quart d’heure de jeu.

Leur petite baisse de régime profite à Besançon qui revient brièvement à 5-4, comptant sur son gardien et bénéficiant du manque de réussite adverse (un tir contré et un tir sur le poteau). A la 20ème, Pontault a déjà repris le large (10-6) et le temps mort demandé par l’ESBM donne un bref répit. Il faut éviter un trop gros écart à la pause.

Mission pratiquement accomplie puisque les locaux rentrent aux vestiaires avec seulement deux buts d’avance (12-10) et après une fin de période assez chaotique entre tir sur le poteau, contre, marcher et tir en dehors du but.

Il faut à peine attendre six minutes dans la seconde période pour que Besançon, qui montre les crocs depuis son retour du vestiaire, n’égalise d’un but de Benga (15-15). Scalandre puis Scotto se chargent ensuite de donner un court avantage aux visiteurs (16-18).

Poussée par son public, l’équipe de Pontault Combault engage un duel physique intense, qui lui vaut un deux minutes à la 13ème. Dans la foulée, le gardien bisontin réalise deux très bonnes parades (14 et 15ème), mais c’est tout de même les Pontellois qui dominent (21-19), plus réalistes.

Il reste dix minutes et les deux équipes sont toujours au coude à coude (23-23). Moins usés physiquement, les locaux creusent à nouveau l’écart grâce notamment à une parade et une bonne interception (26-23). Un avantage qu’ils conserveront jusqu’à la fin du match, avant de s’imposer 30 à 27.

C’est donc sur cette défaite que s’achève la saison bisontine. Une saison qui a connu des beaux moments de hand, de belles victoires contre des poids lourds et un passage à vide en seconde partie de saison que Besançon a surmonté, au courage.

Toujours battant, jamais battu d’avance, l’ESBM finit certes en milieux de tableau pour cette saison 2011-2012 mais le club s'est bien battu jusqu'au bout. Bel esprit et bon bilan pour une équipe à ne pas sous estimer et qu'on attend avec impatience de revoir en 2012-2013.

Bravo Messieurs et à l’année prochaine.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Victoire de Besançon à Mérignac. Brest poursuit son sans-faute, Dijon son calvaire

Handball (ligue féminine) • Brest a poursuivi son sans-faute en Ligue féminine de handball en surclassant Saint-Amand-les-Eaux (44-19) mercredi lors de la 7e journée, marquée par une nouvelle défaite de Dijon à domicile contre Toulon (34-24) alors que les filles de l'ESBF l'ont emporté à Mérignac (24-29)  et grimpe en 5e position au classement général.

Sédentarité : 30 minutes d’exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Éducation nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Outre Créteil, les académies de Poitiers, Toulouse, Montpellier, Besançon, Lyon, Réunion doivent aussi se lancer dans l'aventure.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.86
nuageux
le 27/11 à 12h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
37 %

Sondage