Hollande: "Les Grecs sont libres de décider souverainement de leurs gouvernants"

Publié le 05/01/2015 - 09:16
Mis à jour le 05/01/2015 - 09:16

François Hollande a déclaré lundi que la Grèce était "libre" de "décider souverainement de ses gouvernants" et que c'était à elle seule de "décider" de son maintien ou non dans la zone euro, alors qu'Angela Merkel envisagerait une sortie de la Grèce de la monnaie unique selon la presse allemande.

dsc_9731.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

« Les Grecs sont libres de décider souverainement de leurs gouvernants« . « Ce sont des citoyens qui doivent se prononcer comme ils l’entendent », a déclaré M. Hollande sur France Inter.
« Quant à la zone euro, c’est à la Grèce seule d’en décider. Il n’y a pas aujourd’hui à émettre je ne sais quelle considération » en fonction de leur vote, a poursuivi le chef de l’Etat, alors que le magazine Der Spiegel, s’appuyant sur des « sources proches du gouvernement allemand« , écrit que ce dernier juge « quasiment inévitable » une sortie de la Grèce en cas de victoire du parti de gauche et anti-austérité Syriza.
« Je me suis bien fait comprendre », a insisté M. Hollande alors que la chancelière allemande, de même que la Commission européenne –dont le commissaire français Pierre Moscovici–, sont accusés d’ingérence dans le processus électoral grec.
François Hollande a dit avoir « depuis deux ans et demi, avec Mme Merkel, des relations qui sont de l’ordre de la sincérité et en même temps de la franchise et du travail commun. Nous nous disons les choses« . « Nous ne sommes pas de la même sensibilité mais nous avons le même enjeu, le même intérêt« , a-t-il expliqué.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.03
couvert
le 17/10 à 12h00
Vent
4.986 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %

Sondage