Intempéries : les céréaliers de Bourgogne Franche-Comté très touchés seront aidés

Publié le 31/07/2016 - 12:04
Mis à jour le 31/07/2016 - 12:05

L’année 2016 est noire pour les céréaliers, contrairement à l’année précédente qui fut record. La Bourgogne Franche-Comté est une des régions les plus touchées en France par les intempéries du printemps. Le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a annoncé que des mesures seraient prises afin de préserver la trésorerie de ces agriculteurs.

PUBLICITÉ
Le principal syndicat agricole, la FNSEA, Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, a annoncé ce mercredi 27 juillet 2016 qu’il s’attendait à une baisse d’environ un quart de la récolte de blé française cette année en raison des intempéries du printemps ayant fortement endommagé les cultures. La situation est hétérogène selon les régions mais les plus touchées sont la Bourgogne Franche-Comté, le Grand Est, l’Île-de-France et le Centre-Val-de-Loire.
  

Six principales mesures adoptées pour aider les céréaliers

 
En Conseil des ministres, le gouvernement a adopté une série de mesures afin que les céréaliers disposent d’une trésorerie suffisante pour relancer un nouveau cycle de production. Parmi les dispositifs prévus, on en retrouve six principaux : 
  
  • La garantie des prêts par BPI France et de l’année blanche bancaire
  • La procédure de dégrèvement d’office de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles sinistrées
  • Des délais de paiement ou des remises gracieuses des différents impôts et taxes auxquels ils sont soumis pourront être prononcés pour les exploitants les plus en difficulté
  • Les céréaliers pourront aussi solliciter des reports de paiement de leurs cotisations auprès de leurs caisses de MSA
  • Les conditions d’accès aux remboursements mensuels des crédits de TVA seront assouplies
  • Le cas de force majeure sera invoqué auprès de Bruxelles pour que les céréaliers concernés ne soient pas pénalisés 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.5
peu nuageux
le 22/07 à 0h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1024.33 hPa
Humidité
92 %

Sondage