Ivre, il roue sa mère de coups

Publié le 22/02/2013 - 19:22
Mis à jour le 22/02/2013 - 19:23

Un homme ivre a violemment roué sa mère de coups, la blessant sérieusement, alors qu'il était ivre et que sa fillette de 5 mois pleurait.

PUBLICITÉ

Dans la soirée du jeudi 21 février 2013, la femme de 64 ans, qui habite en dessous de son fils dans un appartement de Remoray, dans le Haut-Doubs, a entendu sa petite-fille de 5 mois pleurer. Affolée, elle s’est précipitée chez son fils, qui n’a visiblement pas apprécié cette irruption.

Fortement alcoolisé, l’homme a laissé s’abattre sa colère sur sa mère, lui assénant de nombreux coups sur tout le corps. A l’arrivée des secours la malheureuse femme était prostrée, couverte d’hématomes. Les premiers examens médicaux ont permis d’établir qu’elle souffrait entre autre d’une fracture tibia péroné et de nombreuses autres lésions. Les médecins lui ont octroyé un arrêt de travail de 100 jours.

Les gendarmes ont maîtrisé avant de le placer en cellule de dégrisement. Déjà condamné par le passé pour des faits de violences, il sera présenté lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Besançon pour violences aggravées sur ascendant et sur mineur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.25
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage