Jean-Jacques Pichon, nouveau président de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes

Publié le 26/12/2012 - 16:13
Mis à jour le 26/12/2012 - 16:25

A compter du 1er janvier 2013, et pour deux ans, le Bisontin Jean-Jacques Pichon présidera la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Besançon, succédant  au Lédonien Jean Andreini. Quatre autres commissaires aux comptes bisontins figurent dans son bureau.

jj_pichon.jpg
Jean-Jacques Pichon ©dr

Election

PUBLICITÉ

Jean-Jacques Pichon est élu pour une durée statutaire de deux ans et sera épaulé dans  sa mission par un bureau composé de :

  • Vice-Présidents : Jean-Pierre Ladouce, commissaire aux comptes à Besançon, et Patrice Futin, commissaire aux comptes à Besançon 
  • Trésorier : Vincent Porro, commissaire aux comptes à Besançon,
  • Secrétaire Général : Pierre-Alain Barthélémy, commissaire aux comptes à Besançon.

 

Les autres membres élus du Conseil de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Besançon sont :

  • Pierre Paprocki, commissaire aux comptes à Audincourt,
  • Franck Paul, commissaire aux comptes à Luxeuil-Les-Bains,
  • Philippe Pourcelot, commissaire aux comptes à Exincourt,
  • Rémi Romary, commissaire aux comptes à Vesoul,
  • Damien Sarron, commissaire aux comptes à Besançon,
  • Emmanuel Teyssieux, commissaire aux comptes à Dole,
  • Jean-Luc Wolff, commissaire aux comptes à Besançon.

Jacques-Jacques Pichon entend axer sa présidence sur les principaux objectifs suivants :

  • développer le dialogue avec les acteurs économiques et les dirigeants d’entreprises,
  • affirmer le positionnement du commissaire aux comptes comme acteur essentiel de la sécurité financière attendue par notre société,
  • développer de nouveaux périmètres d’activité pour les commissaires aux comptes.

A propos des Compagnies régionales des commissaires aux comptes

Elles sont constituées au chef-lieu de chaque Cour d'appel. Celle de Besançon a un effectif de 155 commissaires aux comptes personnes physiques et de 63 personnes morales, réparties sur les quatre départements du ressort de la Cour d’appel de Besançon (Doubs, Jura, Haute-saône et Territoire de Belfort), qui contrôlent près de 2.600 entités. 

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie