Journée de sensibilisation à l'obésité : 180.000 personnes touchées en Franche-Comté

Publié le 26/09/2015 - 07:15
Mis à jour le 26/09/2015 - 10:19

Pour la première fois en Franche-Comté, une journée de sensibilisation à l'obésité de l'enfant, l'adolescent, la femme enceinte et l'adulte est organisée le 26 septembre 2015 par l'association Elisea. Sa présidente, Amandine Chardon répond à nos questions. 

capture_decran_2015-07-13_a_12.03.18.png

Quel est le but de votre association ? 

Amandine Chardon : "L'association ELISEA, implantée à Pirey, aura 2 ans fin juillet 2015 seulement et compte pour cette année 2015, 63 adhérents de Franche-Comté et de Dijon. Elle a pour but d'être le relais des équipes médicales pour les patients qui sont en cours d'une chirurgie de l'obésité ou déjà opérés dans le secteur. 

Nous proposons aux adhérents un mardi dans le mois des ateliers divers et variés comme la sophrologie, kinésiologie, cours de maquillage, soin du visage, cours de cuisine...avec des intervenants de qualités. 

Puis tous les mercredis, grâce au réseau "sport et santé pour tous" de la DRJSCS, nous proposons pour moins de 2 euros par séance, de l'activité physique adaptée avec de la Zumba, du renforcement musculaire, de  la marche nordique... Et le plus c'est que l'activité physique est ouverte à toutes personnes en surpoids ou souffrant d'obésité et qui ne font pas partie de l’association. 

Nous organisons également des cafés-rencontres avec le tout public et les professionnels de la santé et nous faisons intervenir les professionnels pour des réunions d'information sur différents thèmes : la chirurgie de l'obésité, l'alimentation et son approche, accepter son corps, etc.

L'association est reconnue par les professionnels de la santé, les structures spécialisées dans la prise en charge de l'obésité de l'enfant et de l'adulte, et par l'ARS qui nous soutient dans nos projets tels que celui du 26 septembre 2015." 

Pourquoi avoir créé cette journée ? 

Amandine Chardon : "Je suis moi-même concernée par l'obésité. Opérée depuis 4 ans 1/2,  je mène un combat au quotidien ainsi que les membres du bureau de l'association. C'est un combat qui noutient à coeur pour sensibiliser. 

Cette journée est déjà une première régionale, car nous sommes la seule association active auprès des patients, mais surtout pour que l'obésité ne soit plus vue comme un problème de malbouffe, mais qu'il s'agit d'une maladie chronique qui malheureusement touche de plus en plus de personnes en France et en Europe. 

Cette journée se veut conviviale et dynamique en y intégrant les professionnels de la santé, les structures médicales, les professionnels libéraux, mais également les associations de patients.

Nous avons la chance d'avoir des partenaires de qualité sur lequel on peut compter, mais également une force pour faire bouger les choses auprès du gouvernement, mais également auprès de l'ARS sur le fait qu'il faut impérativement mettre des structures en place avec des spécialistes de l'obésité pour prendre en charge les patients tant sur l'aspect psychologique, que sur le rapport à l'alimentation, mais également sur l'activité physique. Un suivi à vie pour améliorer le quotidien et éviter d'autres pathologies. 

C'est une démarche importante pour nous association de patient, car on vit cette maladie au quotidien et le public ne se rend pas compte des souffrances endurées dans cette société qui prône  la minceur, le physique parfait... un fait de société où nous n'avons pas notre place. Sans parler de la discrimination à l'école, au travail et j'en passe...

Cette journée est très importante et le but est de prendre date chaque année. Comme on dit : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Il faut un début à tout et dans notre association nous avons un dicton : qui veut faire quelque chose trouve un moyen et qui ne veut rien faire trouve une excuse !"

Avez-vous des chiffres sur l'obésité dans le Doubs ou en Franche-Comté ?

"En 2012, sa prévalence chez l’adulte était de 15% en France et de 15,4 % en Franche-Comté (soit environ 180.000 personnes) contre 6,3% en 1997. C'est surtout impressionnant de voir l'ampleur, mais également la croissance du surpoids et de l'obésité. Elle touche de plus en plus les classes sociales basses, mais surtout nos jeunes y sont fortement concernés.Il s'agit là d'une démarche de prévention. la prise en charge doit se faire depuis le plus jeune âge. 

Il est important également de savoir qu'en Franche-Comté, nous avons des des professionnels compétents et à l'écoute de leurs patients. Cette journée est une journée d'information pour accompagner et orienter des personnes qui veulent être aidées... "

Infos pratiques

  • Journée de sensibilisation à l'obésité
  • Samedi 26 septembre 2015
  • De 10h à 17h 
  • Parking de Decathlon - Zac Chateaufarine - Besançon

voici le flyer de présentation de la journée de sensibilisation de l'obésité prévue le 26 septembre 2015 sur le parking...

Posted by Assoc Elisea on dimanche 9 août 2015

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Covid-19 : l’ARS et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté verseront une indemnité exceptionnelle aux étudiants infirmiers

Les étudiants en soins infirmiers mobilisés pour faire face à l’épidémie dans le cadre de leurs stages vont recevoir une indemnisation exceptionnelle de l’ARS et du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, apprend-on dans un communiqué samedi 14 novembre 2020.

Covid-19 : le centre de dépistage Mourras ferme. Un nouveau centre ouvre le 16 novembre rue des Causses à Besançon

Le drive ouvert depuis fin septembre rue du Dr Mourras fermera ses portes ce samedi 14 novembre en fin de journée afin d’offrir un centre de dépistage en intérieur durant les mois d’hiver. Un nouveau site de dépistage en intérieur ouvrira ses portes le lundi 16 novembre à 8 heures au 6 rue des Causses à Besançon. 

« On s’approche des limites de notre système hospitalier » (ARS Bourgogne Franche-Comté)

Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or a rappelé l'importance des "comportements responsables" lors d'un point presse ce vendredi 13 novembre 2020. Il a également alerté avec l'ARS sur la tension hospitalière dans la région..

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.38
couvert
le 25/11 à 15h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
46 %

Sondage