L’ESB M a failli refaire le coup

Publié le 26/01/2013 - 11:22
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

A l’instar du déplacement, fin décembre, à Chartres, les handballeurs bisontins sont passés tout près d’une nouvelle performance chez un gros du championnat. A Mulhouse, où ils ont toujours couru après le score, ils ne s’inclinent que d’un rien (24-23). Rageant.

esbm.jpg
La défense de Sylvain Rognon n'a pas empêché Cherrier et les Mulhousiens de s'imposer d'une courte tête face à l'ESB M.

Handball (Pro D2)

PUBLICITÉ

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Les joueurs de Christophe Viennet l’ont encore appris à leurs dépens, ce vendredi soir à Mulhouse, cette équipe du top-3 de Pro D2 qui n’était pas à l’aise dans ses baskets, avec ses trois derniers revers consécutifs. La faute de l’ESB M ? Avoir laissé, trop facilement, cette équipe se remettre dans le bain, avec notamment un déchet offensif quasi-rédhibitoire en première mi-temps.

Si les Doubistes étaient d’abord parvenus à faire illusion (3-3) dans une entame très pauvre, les Alsaciens n’avaient surtout pas rencontré la moindre difficulté à créer le premier break significatif (8-4, 17e). Cherrier et l’inévitable Martin s’étaient suffisamment chauffés et Thirion, heureusement une nouvelle fois en verve dans les buts bisontins, ne pouvait que constater les dégâts. Malgré la présence plus que rassurante de Tokic (sept buts au total), Besançon était logiquement à la traîne à mi-parcours (13-9).

Le nul leur tendait les bras…

Catastrophique, le retour des vestiaires faisait même craindre le pire (16-10). A 25 minutes du terme, on voyait plutôt les Ententistes effectuer un long chemin de croix. Mais l’improbable survenait. L’ESB M s’engouffrait dans la moindre brèche, et notamment les trois exclusions temporaires consécutives, du côté mulhousien. L’avance des locaux fondait comme neige au soleil, devant un public qui voyait à nouveau le scénario catastrophe pointer le bout de son nez. Par l’intermédiaire de Rognon et Molinié, Besançon était revenu à un souffle (19-18, 48e).

Martin, toujours lui, était encore là pour maintenir Mulhouse la tête hors de l’eau, mais quand Scotto puis Tokic réussissaient à égaliser dans les derniers instants (23-23, 58e), le coup fumant se rapprochait de plus en plus. Le mini hold-up s’envolait pourtant sur la nouvelle réalisation de Martin, mais surtout sur la dernière double parade de Lefan qui enlevait l’habit de sauveur à Tokic.

Mulhouse – ESB M 24-23

Palais des sports de Mulhouse. Mi-temps : 13-9. 1500 spectateurs. Arbitres : MM. Gourdel et Nogues.

Mulhouse : 24 buts sur 41 tirs (58%) dont 2/3 penalties.
Les gardiens : Stojinovic (1 re à 51 e, 8 arrêts sur 29 tirs dont 1/3 p.) et Lefan (51 e à fin, 3/6 arr. dont 0/1 p.)
Les buteurs  : Martin 7/14, Cherrier 4/6, M. Ighirri (cap.) 1/2, Fessler 1/4, Gallotte 3/6, Boillaud 3/9, Lukic 1/2, Jean-Zéphirin, Jeauneau 4/6 dt 2/3 p., Alfred 0/1, Bentoumi.

ESB M : 23 buts sur 39 tirs (59%) dont 4/5 penalties.
Le gardien : Thirion (tout le match, 16/40 arr. dt 1/3 p.).
Les buteurs : Claire 3/5 dt 1/2 p., Clerc 1/2, Decaudin 1/1, Portet-Harleaux, Chiappini, Rognon (cap.) 4/5, Calandre 0/2, Benga 0/1, Scotto 2/3, Molinié 3/5 dt 3/3 p., Col 2/3, Tokic 7/12.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Né au Népal, Sangé Sherpa est arrivé en 2009 du côté de Besançon. Lors de sa venue dans la cité bisontine, il ne parlait que très peu français et ne connaissait pas le trail. Par la suite, il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il s’est lancé dans l’ultra-trail. Un sport de dingo dont il est l’un des meilleurs du monde.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.32
ciel dégagé
le 18/06 à 0h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1017.03 hPa
Humidité
92 %

Sondage