Alerte Témoin

L’horloge de l’hôpital Saint-Jacques transférée au musée du Temps

Publié le 27/11/2012 - 11:18
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:36

Ce mardi 27 novembre 2012 au matin, l’horloger de Mamirolle, Christian Prêtre, et le conservateur du musée du Temps, Thomas Charenton, avaient rendez-vous à l’hôpital Saint-Jacques à Besançon. Objectif : démonter le mécanisme de l’horloge pour le déménager en fin de matinée au musée.

Patrimoine

"Suite à notre exposition de cet été sur les horloges d’édifice, nous nous sommes intéressés aux mouvements mécaniques qui pouvaient avoir été laissé à l’abandon dans les lieux publics de la ville", explique Thomas Charenton, précisant que le musée du temps a également un rôle d’inventaire et de sauvegarde du patrimoine horloger bisontin.

C’est ainsi qu’au mois de juin, le mécanisme de l’horloge de l’église Saint-Pierre, en assez mauvais état, a gagné les réserves du musée du Temps.  Et que ce 27 novembre, c’est au tour de celui de l’horloge qui orne le fronton du bâtiment en fer à cheval de l’hôpital Saint-Jacques de faire de même. A la différence que celui-ci sera présenté au 3e étage du musée.

Une histoire de famille

Pour démonter cet "engin", l’ancestrale entreprise Prêtre de Mamirolle, qui s’occupe des horloges de la Ville de Besançon, a été logiquement sollicitée. D’autant que ce mécanisme arbore fièrement le nom de Prêtre sur son cadran. "Cette horloge a été fabriquée par mon arrière arrière grand-père, raconte Christian Prêtre. Elle date de 1880. Nous avons toutes les archives la concernant. Elle fait partie du patrimoine de la Ville de Besançon mais aussi de celui de notre entreprise."

Côté technique, le mécanisme est pour lui "simple". Et de préciser : "La seule complication, c’est qu’on a des sonneries de quart." Cependant son poids empêche de le transporter entier. Sous sa direction, deux de ses employés démontent donc ce matin ce mécanisme en plusieurs morceaux. "On va prendre les grandes parties, ce que l’on peut porter à la main, indique-t-il. Il va nous falloir deux heures pour le démonter et une heure pour le remonter au musée."

En dépôt

Si ce mécanisme rejoint le musée du Temps, il reste cependant propriété du CHRU de Besançon qui par convention le met en dépôt à la Ville de Besançon pour 5 ans renouvelable. Mais rassurez-vous, on pourra toujours lire l’heure sur le cadran du bâtiment de l’hôpital, il y a belle lurette que ce mécanisme avait pris sa retraite au profit d’un système à quartz.

En savoir plus sur l’entreprise Prêtre ICI

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.16
    légère pluie
    le 03/08 à 18h00
    Vent
    3.23 m/s
    Pression
    1012 hPa
    Humidité
    49 %

    Sondage