La ceinture verte de Besançon devient un refuge pour les oiseaux

Publié le 23/05/2011 - 07:56
Mis à jour le 23/05/2011 - 07:56

Le 21 mai 2011, la ceinture verte du centre ancien de Besançon est devenue refuge LPO (Ligue pour la protection des oiseaux). Avec une surface de 27 hectares, celui-ci est l'un des plus grands de France, dans un centre urbain.

1306061917.jpg
La promenade Micaud (photo d'archives) est désormais refuge LPO©miss Dom
PUBLICITÉ

74 espèces d’oiseaux, 6 de libellules, 16 de papillons, 9 de sauterelles, 9 de chauves-souris, ainsi que des écureuils roux, des hérissons d’Europe, des fouines, des musaraignes, des ragondins, des lézards des murailles, des salamandres tachetées… La Ceinture verte du centre ancien de Besançon grouille d’une ribambelle d’animaux. Il faut rappeler que, depuis plus de 20 ans, le service Espaces verts de la Ville a banni les pesticides et expérimenté la « gestion différenciée ». En conséquence, la biodiversité dans les parcs et jardins publics a été, non seulement préservée, mais en plus augmentée.

Quoi de plus normal donc que cette Ceinture verte du centre ancien de Besançon devienne refuge LPO. Et elle l’est devenue officiellement le 21 mai 2011. Le périmètre concerné, situé dans celui du Secteur sauvegardé du centre ancien, accompagne les fortifications de Vauban et les promenades créées au XIXe siècle. Soit, d’est en ouest, les squares d’Arènes et Deubel, les promenades des Glacis et de la Tour carrée, le site d’Isenbart et de la Mouillère, la promenade de l’Hélvétie/Jardin des sens, les jardins du casino et la promenade Micaud. Avec une surface totale de 27 hectares, elle compte parmi les plus grands refuges LPO urbains de France.

«Une telle démarche d’une commune est très importante car elle peut donner l’exemple», a insisté Henri Jenn, trésorier de la LPO, représentant son président Allain Bougrain Dubourg lors de l’inauguration de ce vaste refuge LPO le 21 mai. Tout un chacun peut en effet adopter les bons gestes dans son jardin pour créer ou maintenir les conditions propices à la vie des oiseaux, leur installer des mangeoires, des nichoirs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.31
ciel dégagé
le 18/09 à 15h00
Vent
4.7 m/s
Pression
1020.2 hPa
Humidité
47 %

Sondage