Alerte Témoin

La faculté de médecine de Besançon favorisée

Publié le 06/02/2009 - 23:15
Mis à jour le 06/02/2009 - 23:15

Publié le 1er février dernier au Journal Officiel, l’arrêté fixant le numerus clausus 2009 pour l’admission en seconde année de médecine révèle une hausse de 6,3% par rapport à l’an passé pour la faculté de Besançon.

Chaque année, le ministère fixe le nombre d’étudiants pouvant être admis en seconde année de Médecine. Le Quotidien du Médecin a révélé le 4 février que ce «numerus clausus» se monterait pour 2009 à 7400 étudiants, soit 1,37% de plus que l’an passé.

Or cette augmentation n’est pas affectée uniformément à toutes les facultés mais proportionnellement aux besoins géographiques, dans un souci de correction de certains déséquilibres de la démographie médicale.

C’est pourquoi l’Ouest, l’Est et le Nord de la France, hors Paris, sont favorisés, alors que la capitale ou le Sud voient une baisse de leur effectif.

Avec une hausse de 6,3%, la faculté de Besançon est au nombre des plus privilégiées. Cela devrait contribuer à limiter la désertification médicale de certains territoires de la Franche-Comté, car selon les statistiques environ 70% des médecins demeurent dans la région où ils ont fait leurs études. A vérifier d’ici une bonne dizaine d’années.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’Université Bourgogne-Franche-Comté sélectionnée pour créer un institut international

Dans le cadre du troisième Programme d’investissements d’avenir, l’Université Bourgogne-Franche-Comté a été sélectionnée pour mettre en place le projet UBFC International Graduate Institute - "UBFC-Integrate". Doté d’un financement de 14,4 millions d’euros, ce projet installera à terme dans la région un institut international qui devra favoriser la formation par la recherche de très haut niveau, intégrant le master et le doctorat.

Covid-19 : quelles modalités d’organisation du diplôme national du brevet en Franche-Comté ?

Les modalités d’organisation du diplôme national du brevet (DNB) sont modifiées à titre exceptionnel pour la session 2020, dans le contexte des mesures prises pour limiter la propagation de l’épidémie de covid-19 et dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Dans l'académie de Besançon, 14 459 candidats scolaires sont concernés. Voici les modalités...

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (dernier chapitre)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 9)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 8)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.37
    ciel dégagé
    le 07/07 à 0h00
    Vent
    1.07 m/s
    Pression
    1023 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage