Alerte Témoin

La Légion d'honneur : mais en fait qu'est-ce que c'est ?

Publié le 22/07/2016 - 11:23
Mis à jour le 22/07/2016 - 11:25

La Légion d'honneur, on en entend beaucoup parler mais savez-vous vraiment ce que c'est ? son origine ? à qui elle est destinée ? ou comment elle est obtenue ? Cet article vous éclairera sur cette distinction, la plus élevée remise au nom de l'Etat français. 

legion-dhonneur1.jpg
© AFP / Pool Charles Platiau

C'est quoi ?

La Légion d'honneur est un ordre composé de cinq grades différents : les chevaliers, les officiers, les commandants, les grands officiers et les grand-croix. 80% des personnes qui reçoivent la Légion d'honneur sont faites "chevalier".

   

Depuis quand ? 

La Légion d'honneur est la plus haute décoration instituée après la Révolution française. Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, elle est encore aujourd'hui la plus élevée des distinctions nationales françaises.  Elle récompense chaque année près de 3.000 citoyens, militaires et civils issus de l'ensemble des domaines d'activité du pays. 

   

Pour qui ?

Le code de la Légion d'honneur précise dans son premier article qu'elle "est la récompense de mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre, soit sous les armes". Elle est donc universelle et a vocation à distinguer de personnes issues de rang élevé ou modeste, militaires comme civils de tous secteurs d'activité du pays : industriels, commerçants, enseignants, artistes, agriculteurs, juristes, professionnels de la santé, sportifs... Toutefois, un minimum de 20 années d'activité est requis.
   
Les légionnaires oeuvrent au bénéfice de la société et non dans leur intérêt exclusif. Comme le précise un communiqué de la grande chancellerie de la Légion d'honneur, "Ils défendent le pays sous les armes et veillent à sa sécurité intérieure. Ils contribuent au bien public par la création d'emplois, le développement de l'enseignement, le soutien aux déshérités. Ils apportent des compétences propres à favoriser l'innovation technologique, scientifique, médicale, écologique, ainsi que la création artistique et intellectuelle. Ils participent au rayonnement de la france à l'étranger par leur rôle diplomatique, leurs prouesses sportives ou le déploiement commercial de leur entreprise."
   
La Légion d'honneur peut également être remise à des étrangers. Ceux-ci peuvent être décorés s'ils ont rendu des services à la France ou encouragé des causes qu'elle défend.

  

Régie par quoi ? par qui ?

L'ordre de la Légion d'honne est régi par une charte fondamentale : le code. Il a été établi en 1962 par la volonté du général de Gaulle et définit une doctrine et des principes généraux de fonctionnement. 

 

A la tête de l'ordre se trouve le grand maître qui est en fait le chef de l'Etat. Il nomme le grand chancelier (mandat de six ans renouvelable), qui est alors son interlocuteur pour toutes les questions traitant de la Légion d'honneur. Aujourd'hui, le grand chancelier est le général d'armée Georgelin, ancien chef d'état-major des armées. Il préside donc le conseil de l'ordre et dirige la grande chancellerie de la Légion d'honneur.
  
 
Les 17 membres du conseil de l'ordre sont nommés par le grand maître sur proposition du grand chancelier et parmi les légionnaires, pour des mandats de quatre ans renouvelables. Le conseil de l'ordre juge de la recevabilité des proposition de nomination et promotion dans la Légion d'honneur, des mesures disciplinaires à prendre si besoin et gère les questions relatives au budget de l'ordre.

  

Qui choisit les personnes à décorer ?

Seuls les ministres peuvent proposer des personnes pour nomination et promotion. Pour identifier ces personnes, ils s'appuient sur leur cabinet, leur bureau de décoration, les directions internes et territoriales de leur ministère mais entretiennent aussi un échange constant avec les élus ainsi qu'avec les acteurs publics, économiques et associatifs de l'ensemble du pays. Environ 15% des propositions sont refusées chaque année par le conseil de l'ordre mais pour les 85% restants, il en revient au président de la République d'avoir la décision finale. C'est alors qu'un décret paraît au Journal officiel de la République française pour annoncer les nouvelles nominations et promotions.
  
De plus, tout citoyen peut proposer une personne qu'il estime méritante. Cette procédure appelée initiative citoyenne répond à des modalités précises (soutien de 50 signatures issus du même département par exemple).
   
Une fois nommé, le futur légionnaire doit se faire décorer pour être pleinement membre de l'ordre. Il détiendra alors un brevet attestant de son appartenance à l'ordre et pourra porter sa décoration.

   

La discipline est un maître mot 

Tout acte contraire à l'honneur commis par un décoré de la Légion d'honneur est susceptible d'entraîner des peines disciplinaires : 
  • La censure (le blâme)
  • La suspension
  • L'exclusion définitive
Pour les étrangers, il n'existe qu'une seule peine : le retrait de la distinction.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

Quelles sont les différences entre les vins bio et les vins conventionnels ?

On continue notre série d'articles sur les vins dans le cadre des Foires aux vins qui se déroulent chez les cavistes et autres grandes surfaces en ce moment. Cette semaine, nous nous intéressons aux vins dits biologiques, biodynamiques. Ludovic Simard, gérant de La Cave d'Hugo au centre-ville de Besançon, spécialisé dans les vins bio, nous en parle…

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Loup en Haute-Saône : certains éleveurs autorisés à effectuer des tirs de défense simple

Suite à l'attaque d'un ovin ce lundi 21 septembre 2020 à Fougerolles et à la présence avéré d'un loup, la préfète de la Haute-Saône et le préfet des Vosges ont pris des arrêtés autorisant certains éleveurs à effectuer des tirs de défense simple en vue de protéger leurs troupeaux contre la prédation du loup.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
pluie modérée
le 28/09 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
98 %

Sondage