La Légion d'honneur : mais en fait qu'est-ce que c'est ?

Publié le 22/07/2016 - 11:23
Mis à jour le 22/07/2016 - 11:25

La Légion d'honneur, on en entend beaucoup parler mais savez-vous vraiment ce que c'est ? son origine ? à qui elle est destinée ? ou comment elle est obtenue ? Cet article vous éclairera sur cette distinction, la plus élevée remise au nom de l'Etat français. 

legion-dhonneur1.jpg
© AFP / Pool Charles Platiau
PUBLICITÉ

C'est quoi ?

La Légion d'honneur est un ordre composé de cinq grades différents : les chevaliers, les officiers, les commandants, les grands officiers et les grand-croix. 80% des personnes qui reçoivent la Légion d'honneur sont faites "chevalier".

   

Depuis quand ? 

La Légion d'honneur est la plus haute décoration instituée après la Révolution française. Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, elle est encore aujourd'hui la plus élevée des distinctions nationales françaises.  Elle récompense chaque année près de 3.000 citoyens, militaires et civils issus de l'ensemble des domaines d'activité du pays. 

   

Pour qui ?

Le code de la Légion d'honneur précise dans son premier article qu'elle "est la récompense de mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre, soit sous les armes". Elle est donc universelle et a vocation à distinguer de personnes issues de rang élevé ou modeste, militaires comme civils de tous secteurs d'activité du pays : industriels, commerçants, enseignants, artistes, agriculteurs, juristes, professionnels de la santé, sportifs... Toutefois, un minimum de 20 années d'activité est requis.
   
Les légionnaires oeuvrent au bénéfice de la société et non dans leur intérêt exclusif. Comme le précise un communiqué de la grande chancellerie de la Légion d'honneur, "Ils défendent le pays sous les armes et veillent à sa sécurité intérieure. Ils contribuent au bien public par la création d'emplois, le développement de l'enseignement, le soutien aux déshérités. Ils apportent des compétences propres à favoriser l'innovation technologique, scientifique, médicale, écologique, ainsi que la création artistique et intellectuelle. Ils participent au rayonnement de la france à l'étranger par leur rôle diplomatique, leurs prouesses sportives ou le déploiement commercial de leur entreprise."
   
La Légion d'honneur peut également être remise à des étrangers. Ceux-ci peuvent être décorés s'ils ont rendu des services à la France ou encouragé des causes qu'elle défend.

  

Régie par quoi ? par qui ?

L'ordre de la Légion d'honne est régi par une charte fondamentale : le code. Il a été établi en 1962 par la volonté du général de Gaulle et définit une doctrine et des principes généraux de fonctionnement. 

 

A la tête de l'ordre se trouve le grand maître qui est en fait le chef de l'Etat. Il nomme le grand chancelier (mandat de six ans renouvelable), qui est alors son interlocuteur pour toutes les questions traitant de la Légion d'honneur. Aujourd'hui, le grand chancelier est le général d'armée Georgelin, ancien chef d'état-major des armées. Il préside donc le conseil de l'ordre et dirige la grande chancellerie de la Légion d'honneur.
  
 
Les 17 membres du conseil de l'ordre sont nommés par le grand maître sur proposition du grand chancelier et parmi les légionnaires, pour des mandats de quatre ans renouvelables. Le conseil de l'ordre juge de la recevabilité des proposition de nomination et promotion dans la Légion d'honneur, des mesures disciplinaires à prendre si besoin et gère les questions relatives au budget de l'ordre.

  

Qui choisit les personnes à décorer ?

Seuls les ministres peuvent proposer des personnes pour nomination et promotion. Pour identifier ces personnes, ils s'appuient sur leur cabinet, leur bureau de décoration, les directions internes et territoriales de leur ministère mais entretiennent aussi un échange constant avec les élus ainsi qu'avec les acteurs publics, économiques et associatifs de l'ensemble du pays. Environ 15% des propositions sont refusées chaque année par le conseil de l'ordre mais pour les 85% restants, il en revient au président de la République d'avoir la décision finale. C'est alors qu'un décret paraît au Journal officiel de la République française pour annoncer les nouvelles nominations et promotions.
  
De plus, tout citoyen peut proposer une personne qu'il estime méritante. Cette procédure appelée initiative citoyenne répond à des modalités précises (soutien de 50 signatures issus du même département par exemple).
   
Une fois nommé, le futur légionnaire doit se faire décorer pour être pleinement membre de l'ordre. Il détiendra alors un brevet attestant de son appartenance à l'ordre et pourra porter sa décoration.

   

La discipline est un maître mot 

Tout acte contraire à l'honneur commis par un décoré de la Légion d'honneur est susceptible d'entraîner des peines disciplinaires : 
  • La censure (le blâme)
  • La suspension
  • L'exclusion définitive
Pour les étrangers, il n'existe qu'une seule peine : le retrait de la distinction.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : donnez votre avis sur la vie à vélo dans votre commune

A la rentrée 2019, le Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé la seconde édition de l'enquête intitulée "Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019". L'occasion pour les habitants de toutes les villes de France de s'exprimer sur le sujet… L'enquête est ouverte jusqu'au 30 novembre 2019 !

Intoxication au monoxyde de carbone en hiver : les conseils du lieutenant-colonel Bringout

Avec le froid qui persiste depuis plusieurs jours en Franche-Comté, on a tendance à allumer les radiateurs à fond, faire un feu dans la cheminée, brancher des appareils pour se réchauffer, etc. Avec tout ça, attention aux intoxications au monoxyde carbone et aux incendies ! Voici les conseils du lieutenant-colonel Frédéric Bringout, sapeur-pompier du Doubs pour prévenir des risques…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir » selon la Dreal Bourgogne Franche-Comté

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Dépôts sauvages à Chay : une promeneuse écrit une lettre ouverte « à l’indélicat-e »

Bénédicte, une promeneuse dans le secteur de Chay dans le Doubs, a constaté un dépôt d'ordures lundi 11 novembre alors qu'elle se baladait dans un bosquet, près de la Loue. Suite à cette trouvaille fort peu agréable, elle a décidé d'écrire et publier une lettre ouverte sur maCommune.info à l'intention de celui ou celle qui n'a pas trouvé "meilleur" endroit pour jeter ses déchets de carton, de bois, de plastique et de métal…

Paris 2024 labellisera la Bourgogne-Franche-Comté « Terre de Jeux 2024 » ce mercredi à Dijon

Mercredi 13 et jeudi 14 novembre 2019, une délégation de Paris 2024 conduite par Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et Bernard Lapasset, président d’honneur, se rendra en Bourgogne-Franche-Comté afin de poursuivre la mobilisation des territoires. Quelques mois après le lancement du label "Terre de Jeux 2024" et quelques jours avant les premières labellisations de communes.

Vache de Salon à Besançon : « un évènement d’exception pour le grand public »

Publi-info • Après 30 ans d'absence, l'évènement Vache de Salon revient à Besançon du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions de Micropolis en parallèle du salon Talents & Saveurs. Au programme : des concours, des animations, des concerts… un véritable show de quatre jours sur 1 000 m2 pendant lesquels 30 000 visiteurs sont attendus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.29
nuageux
le 13/11 à 18h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage