Le 19e régiment du génie fait une démonstration de son pont mobile près de Besançon...

Publié le 05/06/2018 - 16:49
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:20

Ce mardi 5 juin 2018, le 19e régiment du génie proposait à Thoraise une démonstration de franchissement de rivière grâce à un pont mobile. Des véhicules militaires ont ainsi pu être transportés d'une rive à l'autre en seulement quelques minutes. Le chef de corps Christophe Bizien nous a expliqué le fonctionnement de cet impressionant dispositif. 

Armée franchissement du Doubs des véhicules blindés du 19e RG from maCommune.info on Vimeo.

PUBLICITÉ

Le pont mobile a ce mardi transporté 13 véhicules de types camions, grue Liebherr, engins de dépannage blindés et véhicules de la voie blindés. Maintenu grâce à de grandes bouées rigides, le pont est capable de supporter le poids d'un char Leclerc, soit environ 70 tonnes.

Pour construire le pont, trois EFA (Engin de franchissement de l'avant) sont assemblés. Une fois unis, un seul homme peut diriger le tout depuis un poste de commande situé sur le pont. Une fois en route, le pont se déplace à environ 10km/h.
Aujourd'hui, seulement 17 minutes et 10 personnes ont été nécessaires pour la mise en place du pont. Le colonel et chef de corps Christophe Bizien précise que ses équipes étaient "plus longues pour l'installation au début des entraînements et qu'elles seront encore plus rapides plus prochainement."

Quel est le but ?

Le but de la manoeuvre est de poursuivre l'entraînement, "pour que la section des franchisseurs soit la plus opérationnelle possible". Elle peut par exemple être appelée à Paris en cas de grande crue.

Le dispositif du pont mobile existe depuis une dizaine d'années. Il vise à franchir des coupures humides avec de gros engins. "En Europe, tous les 500 m à 2 km, il y a une rivière. On est obligé de maîtriser ce genre de savoir-faire", souligne le lieutenant Rémy. "Les ponts peuvent être détruits, piégés : il faut être capable de traverser les différentes coupures humides de manière autonome." Le 19e régiment du génie est capable de se déplacer dans toute la France et l'Europe pour ce type de manoeuvre.

Infos +

Le 19e régiment du génie de Besançon est le plus important des forces terrestres. "C'est une ruche de savoir-faire", précise le chef de corps Christophe Bizien en indiquant le tout le pannel des capacités des 1.700 actifs : "il y a des artificiers, des plongeurs, des franchisseurs, deux compagnies de combat, c'est le régiment le plus complet du génie."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Lutte contre les violences faites aux femmes : « il faut qu’on ne s’épuise pas »

Plusieurs associations du Collectif 25 novembre dont Solidarité Femmes, Osez le féminisme du Doubs, le Centre d'information et de consultation sur la sexualité (CICS), le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et le Mouvement de nid, se sont réunies jeudi 14 novembre 2019 pour annoncer les mesures qu'elles souhaitent dans le cadre du Grenelle pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le programme autour de la journée internationale contre les violences faites aux femmes a également été dévoilé…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir »

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Leucémie : 40.000 € de dons pour faire avancer la recherche à Besançon

André Jannet, président de Nausicaa Combat sa Leucémie, a remis le 7 novembre 2019 , un chèque de 40.000 € au professeur Christophe Ferrand (Chef de service à l’INSERM de Besançon) afin de soutenir leur recherche dans le traitement des leucémies. Le nageur de l'extrême Christophe Corne renouvellera sa traversée à la nage du lac Saint-Point le 15 décembre prochain...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.51
légère pluie
le 18/11 à 12h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
97 %

Sondage