Alerte Témoin

Le cinéma africain investit Besançon durant huit jours

Publié le 06/11/2008 - 18:17
Mis à jour le 06/11/2008 - 18:17

La 8ème édition du festival de films africains Lumières d’Afrique se déroule à Besançon du 8 au 16 novembre à l’initiative de l’Apaca. Longs et courts métrages, documentaires, hommages à Aimé Césaire et Youssef Chahine, rencontres avec des acteurs ou réalisateurs, exposition photos, conférences, programmation enfants composent l’affiche de ce rendez-vous qui chaque année prend de l’ampleur.

1225991964.jpg
©
L’an passé, Lumières d’Afrique a compté quelque 4 500 spectateurs, soit 30% de plus que l’année précédente. De quoi rendre optimiste Gérard Marion, président de l’Apaca, association pour la Promotion des Arts et des Cultures d’Afrique, organisatrice de ce festival de films africains. "Nous essayons de donner un panorama le plus exhaustif possible de la programmation du continent africain, précise-t-il. Nous avons visionné au cours de l’année, à quatre ou cinq bénévoles, 65 longs métrages, autant de documentaires et 63 courts métrages avant de faire notre sélection". En résulte un millésime 2008 de 25 films, 12 courts métrages, 7 documentaires, le tout de 18 pays aussi divers que l’Ethiopie, le Maroc, l’Afrique du Sud, le Burkina-Faso ou encore le Rwanda.

Un pass pour tout voir à petit prix

Comme pour les éditions antérieures, Lumières d’Afrique propose des discussions avec les acteurs et réalisateurs après les projections, une exposition de photos prises dans des pays africains par des Franc-Comtois et une programmation enfants baptisée Afri-Mômes. Laquelle est largement renforcée avec du cinéma pour tous les âges mais aussi des contes, des marionnettes, des goûters.
Nouveauté cette année, le festival fait une timide tentative de délocalisation avec une séance à Montbéliard et une autre à Vesoul. "Nous faisons un essai avec la projection d’Ezra en présence de son actrice principale Mariame N’Diaye. En compétition en 2007, ce film avait reçu le Prix lycéens et apprentis au cinéma Région Franche-Comté et le Coup de cœur du public", précise Gérard Marion.
A noter aussi le lancement d’un "pass-festival" permettant l’accès à toutes les séances du festival à Besançon à 25 euros (20 euros pour les étudiants et demandeurs d’emploi).

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier.

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...

Didier Viodé met en vente ses oeuvres pour soutenir l'art

Pendant le confinement, l'artiste bisontin Didier Viodé a peint pas moins de 59 autoportraits, soit un par jour, pour passer le temps… Finalement, son travail ne sera pas inutile : ses œuvres sont mises aux enchères de le but de récolter des fonds pour soutenir l'art, impacté par la crise du covid-19. Mise à prix : 500 euros.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.65
    nuageux
    le 11/07 à 0h00
    Vent
    0.75 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    74 %

    Sondage