Le coût de l'assurance emprunteur Décès Invalidité en question

Publié le 03/07/2013 - 10:17
Mis à jour le 03/07/2013 - 10:17

L’Association de Défense contre les Abus Bancaires (ADEFAB) lance une nouvelle distribution de tracts ce jeudi 4 juillet 2013 à 14h devant le siège du Crédit Agricole de Franche-Comté, à Besançon.

logo_adefab.jpg
logo_adefab.jpg
PUBLICITÉ

Les membres de l’Association de Défense des Abus Bancaires vont distribuer des tracts devant le siège régional du Crédit Agricole de Franche-Comté, jeudi 4 juillet 2013 à 14h. L’association de défense des consommateurs dénonce le coût exorbitant de l’assurance décès invalidité et met en cause le calcul de son montant. « L’Assurance emprunteur ADI, est un contrat d’assurance qui vous permet de sécuriser différents types de prêts, dans des conditions prévues au contrat. En cas de maladie ou d’accident, les échéances de votre prêt peuvent être prises en charge. En cas de décès, le capital assuré est remboursé » explique Jean-Philippe Garnier Président de l’ADEFAB.

Une somme prélevée trois fois plus importante

La somme relative à l’assurance du prêt est prélevée mensuellement sur le compte bancaire des usagers sur une ligne intitulée ADI. « Nous nous sommes aperçu qu’il existe des erreurs entre la somme inscrite au contrat de prêt et la somme réellement prélevée tous les mois. Son montant peut parfois atteindre un niveau trois fois plus important que la somme que l’établissement devrait effectivement débiter. Nous conseillons donc aux usagers des banques de vérifier ou faire vérifier par leur chargé d’affaire s’il n’y a pas d’erreur. Pour vérifier par vous-même il suffit de diviser la somme inscrite dans le tableau récapitulatif de votre contrat de prêt, par le nombre de mensualités. Si vous ne trouvez pas le même chiffre entre le quotient et la somme prélevée, c’est qu’il y a une erreur. Nous vous conseillons alors de contacter votre chargé d’affaire » ajoute Jean-Philippe Garnier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.46
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage