Un coup de pouce pour le Flamand Rose, un nouveau salon de coiffure

Publié le 09/03/2016 - 10:02
Mis à jour le 09/03/2016 - 10:00

Jeune diplômée en coiffure, Natacha Pourcelot vient de lancer une campagne de financement participatif sur Leetchi.com afin de réunir la petite somme qui lui manque pour ouvrir à Besançon Le Flamand Rose, un salon au concept original, dans lequel on irait « comme chez une copine ».

natacha.jpeg
Natacha Pourcelot a lancé une campagne de financement participatif pour monter son salon de coiffure

Crowdfunding

PUBLICITÉ

Quelle fille n'est jamais ressortie d'un salon de coiffure avec l'envie de pleurer à la vue d'une coupe ou d'une couleur ratée ? « Entre la coiffeuse qui fait le contraire de ce que vous lui avez demandé, celle qui vous propose gentiment de passer le lisseur qui vous coûtera finalement 10 € de plus et celle qui vous regarde de travers parce que vous voulez une teinture rose, j'avais de mauvais souvenirs de salons de coiffure en tant que cliente. Pour monter mon projet, je suis partie de tout ce que je ne voulais pas faire subir à mes clientes » explique Natacha.« Dans mon salon, je souhaite que les clients viennent comme chez une copine. Je ne prendrais pas plus de deux clients à la fois, pour avoir le temps de discuter avec eux et de savoir précisément ce qu'ils attendent. » Côté ambiance, Natacha a prévu des musiques sympas, une déco vintage et cosy avec des expositions de peintures d'artistes locaux. Côté tarif, le Flamand Rose se positionne sur des prix abordables. Et pour les demandes spécifiques, un devis sera établi à l'avance.

Dernière étape

Titulaire d'un Brevet Professionnel, Natacha est venue à la coiffure suite à une réorientation. « Je faisais des études d'art mais il faut être réaliste, c'est très difficile de gagner sa vie dans ce domaine. Je me suis réorientée vers la coiffure à 19 ans et j'ai trouvé des similitudes avec l'art. Par exemple, la colorimétrie, fonctionne pareil » poursuit la jeune coiffeuse. Pendant un an, Natacha à préparé son projet en réalisant une étude de faisabilité, une étude de marché, un business plan. Le budget nécessaire au lancement est assez faible car elle a acquis personnellement presque tout le matériel nécessaire durant ses années d'études. Le local situé rue du Petit Battant est réservé mais nécessite quelques travaux d'aménagement. « J'ai besoin d'un petit financement pour finaliser les travaux du local et constituer mon stock  car je n'ai pas droit à des aides» poursuit Natacha. Elle a donc lancé une campagne de financement participatif sur Leetchi.com pour tenter d'atteindre les 3000 euros nécessaires. A ce jour, elle a déjà obtenu plus de 2000€. Il reste quelques jours pour boucler le budget qui devrait permettre au salon d'ouvrir début avril.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Noël : Grand Besançon Métropole veut attirer les clients…

À partir de ce mercredi 20 novembre 2019 et jusqu'au 15 décembre, Grand Besançon Métropole lance une opération de promotion pour promouvoir le commerce de centre-ville. La campagne s’affiche dans les rues de Dijon, Dole, Gray, Montbéliard, Lons-le-Saunier, Pontarlier, Vesoul ainsi que dans les gares de Franche- Comté et de Dijon.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 21, 22 et 23 novembre 2019 !

PUBLI-INFO • L’entreprise de prêt-à-porter El Internationale, implantée historiquement à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts, sa cinquième vente exceptionnelle de vêtements pour hommes et femmes. Elle se déroulera pendant trois jours les jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 novembre 2019 !

BMW Motorrad Savy Besançon : une équipe de professionnels et de passionnés à votre écoute…

PUBLI-INFO • La marque BMW, c'est aussi les motos, et pas n'importe lesquels puisque BMW Motorrad est reconnue pour proposer des véhicules de qualité et performants. À Besançon, le concessionnaire BMW Motorrad Savy propose toute la gamme à l'essai et à la vente : des modèles de moto plaisir, roadster, trail comme des motos de tourisme pour les plus affirmés… Découvrez les offres du moment à ne pas manquer chez votre concessionnaire.

Nièvre: les autorités de santé espèrent un repreneur pour une clinique menacée de fermeture

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, après avoir suspendu mercredi l'activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre pour "manquements" à la sécurité, a annoncé ce vendredi chercher une solution de reprise de l'établissement, que le propriétaire veut désormais fermer
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.1
légère pluie
le 22/11 à 6h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %

Sondage