Le Grand Besançon rejoint le réseau French Tech

Publié le 25/07/2016 - 18:46
Mis à jour le 26/07/2016 - 14:24

La candidature portée par les start-ups du médical, le Grand Besançon et le Pôle des microtechniques vient d’être retenue par la French Tech. Emmanuel Macron et Axelle Lemaire ont annoncé la nouvelle ce lundi 25 juillet 2016 à Laval. "C’est là une reconnaissance forte de la capacité d’innovation et de création des start-ups de la région, dans le domaine des dispositifs médicaux mais aussi des thérapies innovantes." explique un communiqué du Grand Besançon.

capture_decran_2016-07-25_a_18.41.08.png.jpg
© Grand Besançon
PUBLICITÉ

Les start-ups, le Grand Besançon et le Pôle des microtechniques ont porté une candidature au nom de « Besançon Bourgogne Franche-Comté Medtech Biotech » et ont appris hier qu’elle était retenue. L’annonce a été faite par les ministres Emmanuel Macron et Axelle Lemaire à Jean-Louis Fousseret et Dominique Schauss qui participaient ce lundi au lancement des réseaux French Tech.

Les technologies médicales et thérapies innovantes à l’honneur

La French Tech souhaite s’appuyer sur « des territoires particulièrement dynamiques et novateurs, propices à faire éclore des jeunes entreprises promises à une forte croissance ». Selon le communiqué du Grand Besançon, cette candidature est « une reconnaissance importante pour tout un écosystème spécifique, preuve de l’excellence de la recherche, des formations, des entreprises, des acteurs de la santé et du territoire« 

Les chercheurs, chefs d’entreprises, « startupeurs », pôle de compétitivité et investisseurs pilotant la stratégie French Tech de notre territoire a un objectif : « tout mettre en oeuvre pour que de nouveaux projets en matière de technologies médicales et de thérapies innovantes émergent, se structurent, puis grandissent le plus rapidement possible pour créer de la valeur et des emplois ».

5 millions d’euros de fonds publics mobilisés dans les 5 prochaines années

Etre membre du réseau French Tech pour Besançon « permettra aux start-ups du médical de développer de nouvelles collaborations à l’international et d’attirer celles, françaises ou étrangères, ayant besoin de compétences spécifiques, développées notamment autour de la miniaturisation ».

Le communiqué du Grand Besançon affirme que « dans les cinq prochaines années, près de cinq millions d’euros de fonds publics, complétés par des fonds d’investisseurs privés, seront mobilisés pour offrir les outils, espaces, réseaux indispensables à la création de start-ups ». L’objectif serait d’en créer 30 par an, dont six à fort potentiel de croissance.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.57
partiellement nuageux
le 21/08 à 0h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1028.17 hPa
Humidité
94 %

Sondage