Le musée des maisons comtoises à la pointe des nouvelles technologies

Publié le 05/04/2015 - 09:03
Mis à jour le 08/04/2015 - 15:09

Le musée de plein air de Nancray a réouvert ses portes aux visiteurs fin mars, après sa traditionnelle fermeture hivernale. Une période qu'elle a mis à profit pour développer un outil innovant, baptisé "Time" autour de visites connectées.

Restez connectés pendant la visite

PUBLICITÉ

C’est la grande nouveauté de cette année 2015. À compter du 3 juillet, les visiteurs pourront procéder à une visite virtuelle complète du site à l’aide d’un outil innovant, qui ne nécessitera pas de téléchargement d’application. « Il fonctionnera sur smartphone ou tablette par le biais du wifi et donnera accès à tous les types de visites : en langue des signes, pour les handicapés moteurs, en langues étrangères… », précise Christelle Humbert du musée des maisons comtoises.

Le dispositif proposera aussi un jeu en réalité augmenté et des bonus. Une interface unique pour une visite plus ludique. Le musée se veut à la pointe des nouvelles technologies. À noter que des tablettes sont déjà mises à disposition gracieusement des personnes handicapées pour réaliser une visite virtuelle en 360° des maisons qui leur sont inaccessibles.

Un abri de vigneron de Besançon fait son entrée au musée

Parmi les autres nouveautés, il y aura aussi le montage et le démontage d’une caborde des Tilleroyes de Besançon. Un nouvel édifice qui vient s’ajouter à la collection du musée. « Cet abri de vigneron se présente sous la forme d’une construction circulaire en pierres sèches, partiellement enterrée. Il sera remonté à proximité du bâtiment d’accueil et sera entouré de ceps de vignes et murets en terrasse », remarque Christelle Humbert. Un chantier école sur la construction d’un mur en pierre sèche est proposé les 6 et 13 juin.

« Nous accueillerons aussi deux grands événements. » Le festival de rue « L’Annuelle », qui emmène des artistes à la campagne, fera en effet un crochet à Nancray par le musée de plein air. Spectacles, concerts, expositions et même massages seront proposés le 13 juin sur place. Un peu plus tard dans l’année, se prépareront aussi « les Bio’jours », les 19 et 20 septembre, qui coïncideront avec les journées du patrimoine. Pas moins d’une centaine d’exposants seront conviés pour l’occasion.

Des journées à thème (« Sorcières » le 4 octobre et « Oïwah » les 22 et 23 août autour des savoir-faire comtois), des jeux de pistes pour enfants et d’autres manifestations variées (comme la fête de la musique, la semaine du miel du 8 au 16 août et les rendez-vous au jardin du 5 au 7 juin) seront également organisées. Sans oublier la nouvelle exposition « Cabinets de curiosités » visible du 26 mars au 23 août.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.23
couvert
le 24/05 à 3h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %

Sondage