Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Publié le 22/10/2019 - 09:03
Mis à jour le 22/10/2019 - 09:12

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent pour la première fois dans un contrat local de santé (CLS) signé le 21 octobre 2019 à Montbéliard "pour mener des actions cohérentes et complémentaires déclinées au plus près des habitants."

ARS CLS
©ARS Bourgogne Franche-Comté
PUBLICITÉ

Pour "soutenir et amplifier les initiatives locales en matière de santé", la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires de 2009 a prévu que les collectivités locales et leurs groupements puissent établir des contrats locaux de santé (CLS) avec les ARS.  Conforté par la loi de modernisation du système de santé de 2016, ce contrat permet de "coordonner l’action publique et de favoriser la cohérence territoriale au service de l’amélioration de l’état de santé des populations concernées."

Il vise la promotion de la santé, la prévention, aussi bien que les politiques de soins et l’accompagnement médico-social, dans un objectif de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé.

Le Projet Régional de Santé (PRS) de Bourgogne-Franche-Comté, arrêté en 2018, souligne l’enjeu de cet ancrage : "la cohérence entre les actions conduites par les collectivités locales et celles inscrites dans le PRS sera systématiquement recherchée dans les contrats locaux de santé". Objectif : couvrir l’ensemble du territoire avec des CLS.

Le contrat signé lundi 21 octobre 2019 à Montbéliard engage les signataires à l’horizon 2023. Le CLS est signé entre l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, le Pôle métropolitain Nord Franche- Comté ainsi que par :

  • le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
  • les conseils départementaux du Territoire de Belfort, du Doubs et de la Haute-Saône
  • les préfectures du Territoire de Belfort, du Doubs et de la Haute-Saône
  • les caisses primaires d’Assurance maladie du Territoire de Belfort, du Doubs et de la Haute- Saône
  • la MSA de Franche-Comté

©ARS Bourgogne Franche-Comté

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sorties festives : un quart des habitants de Bourgogne Franche-Comté ont déjà conduit sous l’emprise d’alcool

#BienRentrer • À la veille des fêtes de fin d'années, les associations Prévention Routière et Assurance Prévention relancent une opération de sensibilisation sur les dangers de l'alcool au volant et en profitent pour révéler les résultats d’une enquête régionale du nouvel observatoire des risques routiers et de la mobilité. En Bourgogne Franche-Comté, l'alcool au volant est à l'origine de 30 % de la mortalité routière.

Les internes en médecine en grève illimitée à partir du 10 décembre 2019 : deux manifestations à Besançon

Le syndicat national des internes en médecine lance un préavis de grève nationale à partir de mardi 10 décembre 2019 pour une durée illimitée. Une manifestation est prévue à Besançon à 14 heures le 10 décembre ainsi que le 13 décembre pour le "Black Friday des internes". Une mobilisation importante est attendue.

Nans-sous-Sainte-Anne : le tribunal administratif de Besançon suspend l’arrêté anti-pesticide

Mardi 19 novembre 2019, le tribunal administratif de Besançon a décidé de suspendre l'arrêté anti-pesticide du maire de Nans-sous-Sainte-Anne en octobre dernier. Le tribunal administratif de Besançon n'aura pas été influencé par les décisions du tribunal de Cergy-Pontoise…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.19
couvert
le 16/12 à 15h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
83 %

Sondage