Le premier roman de Jack Varlet

Publié le 23/04/2009 - 23:13
Mis à jour le 23/04/2009 - 23:13

Le photographe Jack Varlet, qui réside non loin de Besançon, sort son premier roman «Neige perdue». Une belle réussite qui entrecroise l’histoire de deux hommes.

PUBLICITÉ
«J’ai toujours eu envie d’écrire mais je ne m’en donnais pas le droit. Je suis photographe, j’estimais que je devais rester à ma place», révèle Jack Varlet. La participation comme juré en 2001 au prix du livre Inter lui fait changer d’avis et l’incite à se lancer dans l’aventure. Celle-ci prend en fait naissance avec quatre photographies anciennes dénichées sur un marché aux puces. «Je les ai reçues comme un coup de poing, explique-t-il. Il n’y a rien de plus intime qu’une photo. C’est forcément l’histoire de quelqu’un, mais quelle histoire ?» L’idée du roman était là, dans ces images sépia figurant des montagnes et un homme sur une moto.

Un alpiniste des années 1930

Ecrit à la première personne, ce livre fait s’entrecroiser deux histoires. Celle d’un homme d’aujourd’hui qui achète une valise emplie de vieux clichés sur un marché aux puces à Grenoble et celle de l’auteur de ceux-ci, un Allemand qui pratiquait l’alpinisme dans les années 1930. «Je me suis beaucoup documenté sur l’alpinisme durant cette époque, toutes les références sont justes, les noms de villages aussi, mais l’histoire de l’homme est inventée», précise Jack Varlet. Et pour un premier roman, c’est une belle réussite.

Pratique : Jack Varlet, «Neige perdue», éditions Mon Village, 203 pages, 19 euros.
En librairie dans le courant de la semaine du 27 avril au 2 mai.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 9.91
ciel dégagé
le 21/04 à 0h00
Vent
2.09 m/s
Pression
1022.081 hPa
Humidité
84 %

Sondage