Le retour du Globe

Publié le 14/09/2012 - 11:03
Mis à jour le 14/09/2012 - 17:45

Le bar La Cour des miracles, sis à l’angle des rues de l’Orme de Chamars et du Lycée à Besançon, a été rebaptisé Brasserie du Globe, en référence au nom qu’a longtemps porté cet établissement bien connu des Bisontins. Y règnent désormais Gérard Dubois et son fils Yohann.

Brasserie

PUBLICITÉ

Nombreux étaient ceux qui continuaient à appeler ce bar du cœur de Besançon Le Globe. Aussi, lorsqu’il a racheté cet été cet établissement, Gérard Dubois a tout de suite décidé de le rebaptiser. En lettres rouges, Brasserie du Globe s’est inscrit sur ses deux façades. Brasserie, car d’ici la fin de l’année, la salle voûtée du sous-sol (les concerts y sont supprimés) va être aménagée en salle de restaurant de 70 couverts qui fonctionnera en formule brasserie le midi.

Il faut dire que Gérard est de la partie. « J’ai tenu pendant 30 ans la Brasserie de l’Ile de France à Planoise, raconte-t-il. En 2010, j’ai vendu car j’ai pris ma retraite. Mais je me suis vite ennuyé. J’ai recherché du travail et ai trouvé un emploi de chauffeur livreur de pains pour la boulangerie de Michel Gury, rue Pasteur. Ca ne devait être que pour quelques jours, ça a duré un an et demi. Tous les matins, je venais boire le café dans ce bar. Quand j’ai appris qu’il était à vendre, j’ai décidé de l’acheter pour l’offrir à mon fils Yohann qui travaillait dans une pizzeria de la rue Bersot. »

Gérard est désormais employé de son fils. C’est lui qui ouvre le matin à 6h30, en compagnie de son tout petit toutou Petit Sam. Yohann prend la relève en fin de matinée, jusqu’au soir. « Le matin, j’ai beaucoup d’avocats, de gens de la mairie, précise Gérard. C’est vraiment très sympa. J’ai l’impression d’être au Club Med. Il y a plein d’habitués. On discute. Pour moi, c’est une vraie récompense de les revoir tous les matins. Je prends un « panard » comme vous ne pouvez pas vous imaginer. L’après-midi, mon fils a plutôt des jeunes« .

Brasserie du Globe, 18 rue du Lycée, 25 000 Besançon, 03 63 01 58 21 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.04
légère pluie
le 21/10 à 12h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
97 %

Sondage