Le sénateur Longeot vote contre les crédits de la mission sur les politiques des territoires

Publié le 02/12/2015 - 18:00
Mis à jour le 02/12/2015 - 18:05

Le sénateur du Doubs, Jean-François Longeot, est intervenu ce mercredi 2 décembre 2015 en séance publique au Sénat, dans le cadre du projet de loi des finances sur le vote des crédits de la mission "politiques des territoires". 

photo.9juin._micro.expli_.jpg
Jean-François Longeot est intervenu ce 19 janvier 2016 au cours d'une question d'actualité. @Sénat
PUBLICITÉ

Le sénateur a voté contre le vote des crédits de cette mission la jugeant « bien maigre en comparaison des enjeux et de sommes à mettre en œuvre« .

Une baisse inacceptable

« C’est une baisse de 9,73% qu’il faut noter pour cette politique, si essentielle pour l’équilibre et le développement territorial » a déclaré le sénateur lors de son intervention cet après-midi. Cette baisse est jugée inacceptable « au vu déjà des autres mesures prises par le gouvernement : baisse drastique des dotations aux collectivités locales, transfert de compétences sans compensation financière« …

Un service public en baisse

Concernant les trains d’équilibre du territoire, il a indiqué que « la baisse de qualité de notre service public engendre immanquablement une disparition de celui-ci en milieu rural, comme cela a été le cas pour la poste« . Le sénateur du Doubs et maire d’Ornans a rappelé aussi que « l’absence de renouvellement du matériel pourrait entraîner une perte de nos savoir-faire et de nos emplois« .

Le problème des « déserts médicaux« 

Enfin, ayant été rapporteur pour l’avis du projet de loi de santé, Jean-François Longeot a évoqué la question des « déserts médicaux » pour rappeler que « 3 millions de Français vivent dans un désert médical« . « La France n’a jamais compté autant de médecins mais ils n’ont jamais été aussi mal répartis sur le territoire » a-t-il ajouté.

Pour toutes ces raisons, le sénateur a suivi les positions de la commission des finances et celle de l’aménagement du territoire et voté contre les crédits de cette mission.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.68
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1015.36 hPa
Humidité
96 %

Sondage