Le vandale de la cathédrale Saint Jean arrêté

Publié le 21/03/2008 - 08:40
Mis à jour le 21/03/2008 - 08:40

Des inscriptions nazies ont été découvertes. Un tableau a été coupé au cutter mercredi matin. Le vandale interpellé par la police a été interné en hôpital psychiatrique.

PUBLICITÉ

Des inscriptions nazies (SS 88)  ont été proférés mercredi dans la crypte et sur les murs de la cathédrale Saint Jean  de Besançon. Le vandale s’est en également pris à un tableau du XVIIe « Notre Dame des Jacobins » d’une valeur de plus d’un million d’euro en découpant au cutter le visage de la vierge. Le morceau de la toile avait été retrouvé le soir même  dans une poubelle d’un abri bus près du parking Battant. Par chance, le tableau pourra être restauré.  

Après une enquête de proximité, la police a perquisitionné dans l’appartement d’un homme de 33 ans chez qui des brochures néo-nazies ont été découvertes. Arès un signalement précis, le suspect est interpellé quelques heures plus tard rue de Vesoul et reconnaît immédiatement les faits. L’individu, un déséquilibré de 33 ans au crâne rasé  se disant  « envoyé par Dieu » a été interné à l’hôpital psychiatrique de Novillars.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.11
pluie modérée
le 19/08 à 3h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1016.87 hPa
Humidité
96 %

Sondage