Alerte Témoin

Le Vrac : première épicerie sans emballages jetables à Besançon

Publié le 24/06/2016 - 08:40
Mis à jour le 24/06/2016 - 14:29

La première épicerie sans emballages jetables a ouvert ses portes à Besançon depuis ce lundi 20 juin 2016 au 90 rue des Granges : Le Vrac. Ce magasin est basé sur un concept original qui a le vent en poupe en ce moment mais qui reste une première pour notre ville.

Il y a moins d’une semaine, Amélien Grandvaux a ouvert Le Vrac, magasin dont le principe est simple : proposer des produits sans emballages et en vrac. On y trouve principalement des aliments (céréales, pâtes, fruits, légumes, gâteaux…), mais aussi des bières, des savons solides, du dentifrice, etc. Les clients peuvent venir avec leurs propres contenants. Dans le cas contraire, Le Vrac en vend (bocaux en verre, boites…) ou met à disposition des sachets en papier kraft.

Produits (presque) tous Made in France

Amélien Grandvaux, bisontin d’origine âgé de 24 ans, n’a pas tardé à ouvrir son "magasin indépendant" après l’obtention de son BTS Force de vente. Quand on lui demande ce qui l’a motivé à se lancer dans cette aventure, il répond simplement qu’il ne désirait pas vendre des produits imposés et souhaitait donc faire ses propres choix sur ses marchandises. "Tous les produits sont d’origine française. La plupart de nos fournisseurs sont locaux. Très peu de produits spécifiques, comme le quinoa ou le riz, sont importés en France, mais nos intermédiaires restent des entreprises françaises."

Ce concept est de plus en plus présent sur le territoire français et le point de départ de cette initiative, explique le gérant, "c’est que nous sommes nombreux à en avoir marre de jeter trop d’emballages". Le Vrac permet donc de réduire le nombre d’emballages inutiles tout en gaspillant moins puisque les produits peuvent être achetés dans la quantité désirée

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Entreprises, vous avez des surblouses, des masques…? Faites vous connaître

Appel au don de matériel de protection • Pour répondre aux besoins en matériel manquant dans les établissements de santé, la CCI du Doubs coordonne un nouvel appel aux dons de matériels de protection. L'hôpital de Besançon a par exemple un besoin urgent de surblouses pour le personnel soignant.

Confinement : chômage partiel ou travail ?  Quelles conditions  ? Quelles nouvelles mesures ? Quelles démarches ?

Entreprises •

Entre l'appel #RestezChezVous, la poursuite de l'activité économique et les problématiques des entreprises, l'équation n'est pas toujours évidente tant pour les travailleurs que pour les chefs d'entreprises. Ce dimanche Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, a annoncé un renforcement des mesures d’aide aux entreprises. Mais il y a des conditions. 

Offre d'emploi
 1.35
légères chutes de neige
le 30/03 à 0h00
Vent
4.76 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
78 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune