Léonarda : "j'ai bien réfléchi, je veux revenir"

Publié le 22/10/2013 - 17:24
Mis à jour le 22/10/2013 - 17:27

L'affaire rebondit une fois encore. La jeune fille a confié son souhait de revenir en France à un journaliste de France 2, mais a tenu des propos contradictoires auprès du "Figaro".

leonarda.jpg
Leonarda Dibrani ©
PUBLICITÉ

Après avoir fait part de son hésitation à rentrer en France, Leonarda Dibrani, la collégienne rom expulsée de France avec sa famille, a confirmé son souhait de revenir en France.

Dans une interview téléphonique diffusée ce mardi 22 octobre par Canal +, Leonarda a fait part de son hésitation : "J'hésite à rentrer ou pas""depuis la première fois, j'hésitais, mais je le cachais", a confié l'adolescente. Rentrer seule ? "J'aimerais bien, mais j'hésite."

Contactée par téléphone par Hugo Clément, envoyé spécial de France 2 à Mitrovica (Kosovo), Leonarda s'est faite plus précise : "J'ai bien réfléchi, je veux revenir", lui a-t-elle confié, ajoutant qu'elle ne savait pas comment convaincre son père.

Contacté par Le Figaro, le père de famille s'indigne des propos de sa fille relayés par les médias. "C'est pas possible", tranche-t-il.

Leonarda, elle, semble se rétracter. "C'est pas vrai?. ?Je n'ai pas changé d'avis : avec ma famille, c'est oui, sans ma famille, c'est non", déclare-t-elle, selon le quotidien. Une position conforme à sa première réaction à la suite de l'intervention présidentielle de samedi. 

Leonarda éprouve des difficultés pour évoquer ce sujet avec sa famille.

Dans le flou, Leonarda n'a aucune idée de la manière dont pourrait se passer un éventuel retour en France. Toujours sur Twitter, Hugo Clément explique qu'elle "espère un coup de fil des autorités françaises".

Samedi, pourtant, alors que le président François Holland lui avait proposé de rentrer "seule" pour poursuivre sa scolarité, la jeune fille avait répondu, par médias interposés, qu'il n'était pas question qu'elle abandonne sa famille pour venir en France.

(Source : Francetv info)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.91
ciel dégagé
le 23/10 à 9h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %

Sondage