Les salariés du lunetier Logo à Morez lâché par LVMH

Publié le 20/09/2016 - 15:26
Mis à jour le 31/10/2016 - 10:31

Lâché par son donneur d'ordre quasi exclusif LVMH, le lunetier LOGO, installé à Morez (Jura), craint la liquidation judiciaire de l'entreprise qui emploie 450 salariés dans le monde, dont 220 dans le Jura, a-t-on appris mardi auprès de son avocat.

capture_decran_2016-09-20_a_15.24.33.jpg
© groupe logo
PUBLICITÉ

Une marche silencieuse pour dénoncer cette situation était organisée par les salariés ce mardi 20 septembre 2016  à 14h. Les produits LVMH représentent 97% des 40 millions d’euros de chiffre d’affaires de la société LOGO, qui assure depuis une vingtaine d’années la fabrication exclusive et la commercialisation mondiale des montures de lunettes haut de gamme FRED et TAG Heuer, deux filiales du leader mondial du luxe, a indiqué Me Renaud Semerdjian, avocat de la société LOGO.

En décembre 2015, le groupe français LVMH « a décidé, brutalement, de retirer sa licence à LOGO et nous venons d’apprendre, le 14 septembre, que LVMH lèvera l’obligation de produire français qu’il imposait jusqu’ici à ses constructeurs », a-t-il déclaré. La société jurassienne, dont le siège administratif est situé dans la région lyonnaise, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon le 12 mai dernier. La période de redressement est arrivée à son terme le 9 septembre et aucun repreneur ne s’est présenté. Le tribunal a accordé un délai supplémentaire au lunetier jusqu’au 4 octobre 2016, mais « en levant l’obligation de produire Made in France dans le contrat qu’il va signer avec un nouveau constructeur, plus aucun repreneur n’a intérêt à racheter LOGO », dénonce Me Semerdjian.

« Cette décision, prise par des filiales d’un groupe français, numéro 1 mondial du luxe et se présentant comme le défenseur du savoir-faire français, condamne, de façon certaine, la société LOGO et ses 220 emplois basés dans le Haut Jura français ainsi que ceux des 230 salariés des filiales du Groupe LOGO à l’étranger, en Italie et aux Etats-Unis », regrette-t-il.  

L’avocat en appelle « au gouvernement, à la députée LR Marie-Christine Dalloz et à Arnaud Montebourg, au nom du Made in France, pour que des solutions soient dégagées dans l’intérêt de la société et des salariés ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

logo

Logo : l’ autorisation de  l’accord entre LVMH et les salariés est une « bonne nouvelle »

Logo : l’ autorisation de l’accord entre LVMH et les salariés est une « bonne nouvelle »

Le  juge commissaire du tribunal de commerce de Lyon a autorisé un accord prévoyant l'indemnisation par le géant du luxe LVMH des anciens salariés de Logo, manufacture de lunettes du Jura placée l'an dernier en liquidation judiciaire. L'ancien responsable du CE de l'entreprise jurassienne estime que la décision est une bonne nouvelle…

Affaire Logo contre LVMH : jugement attendu le 4 juillet 2017

Affaire Logo contre LVMH : jugement attendu le 4 juillet 2017

Le tribunal de grande instance de Paris rendra son jugement le 4 juillet 2017 dans l'affaire qui oppose les salariés de Logo, manufacture de lunettes du Jura placée en liquidation judiciaire en novembre, au géant du luxe LVMH. Le délibéré, qui était prévu ce mardi 30 mai 2017, a été reporté au 4 juillet, a-t-on appris lundi auprès des avocats des deux parties.

Lunetterie : Marie-Guite Dufay veut « sauver cette filière d’excellence industrielle » dans le Jura

Lunetterie : Marie-Guite Dufay veut « sauver cette filière d’excellence industrielle » dans le Jura

Le 15 novembre 2016, Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réagi à  la liquidation judiciaire du fabricant de lunettes jurassien LOGO, par le tribunal de Lyon. Elle appelle à "construire un avenir pour la filière de la lunetterie".

Dans la catégorie

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Depuis fin mars, les premiers résidents se sont installés dans les 11 logements de l'ancienne infirmerie de la caserne Vauban et 80 nouveaux logements neufs seront prochainement habités. La livraison ce vendredi 17 mai 2019 des premiers logements de l'écoquartier était une belle occasion pour le maire Jean-Louis Fousseret de répondre à la polémique au conseil municipal jeudi soir sur le nombre de logements à Besançon...

Eve Boutique à Besançon : des promo exceptionnelles pour fêter les 50 ans du magasin de lingerie !

Eve Boutique à Besançon : des promo exceptionnelles pour fêter les 50 ans du magasin de lingerie !

PUBLI-INFO • L'entreprise familiale reconnue comme le spécialiste de la lingerie et du maillot de bain à Besançon Eve Boutique, rue des Granges, fête son 50e anniversaire ! L'occasion d'évoquer le passé, mais aussi et surtout de profiter d'offres exceptionnelles jusqu'à -50% et d'animations à découvrir en magasin…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.53
légère pluie
le 19/05 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1006.56 hPa
Humidité
96 %

Sondage