Alerte Témoin

Peugeot Motocycles : lettre ouverte de Martial Bourquin à Emmanuel Macron

Publié le 08/06/2016 - 12:13
Mis à jour le 08/06/2016 - 12:13

Une réunion a été organisée le vendredi 3 juin 2016 avec les représentants syndicaux de Peugeot Motocycles afin de faire le point sur le Comité paritaire stratégique qui s’est tenu le 31 mai 2016. A l’issu de cette réunion a été publiée une lettre ouverte, adressée par Martial Bourquin, sénateur du Doubs, à Emmanuel Macron, ministre de l’Economie. M. Bourquin y demande une table ronde sur ce sujet et y propose aussi quelques "solutions".

capture_decran_2016-06-07_a_17.16.18.png
La réunion du vendredi 3 juin 2016 ©DR

L’état des lieux

Dans cette lettre, M. Bourquin fait part de ses vives inquiétudes concernant l’avenir de l’entreprise Peugeot Motocycles de Mandeure. Les représentants syndicaux de cette entreprise l’ont en effet interpellé sur la situation actuelle, et notamment sur le risque que représentent les usines à l’étranger. "Il faut noter que plus de 80% de la production est réalisée en Asie y compris pour les véhicules vendus en Europe. Cette situation met en danger la pérennité de l’entreprise." Effectivement, l’actionnaire Mahindra pourrait sûrement utiliser la marque Peugeot pour percer le marché asiatique et ceci est une vraie crainte chez les salariés. Le sénateur précise que depuis le début de l’année 2016, 32 jours chômés ont déjà été effectués et que la fabrication connait des jours difficiles "puisque seulement 70 véhicules dont 40 Métropolis par jour sont produits sur ce site".

Des solutions proposées

M. Bourquin a tenu à faire des propositions dans le but de faire changer la situation et envisager un futur "plus prometteur" à l'entreprise Peugeot Motocyles :

  • Retrouver des volumes de production en rapatriant des véhicules comme Django et Speed Fight 4, qui se vendent particulièrement bien en Europe alors qu’aucun ne sont produit à Mandeure.
  • Etablir un partenariat très fort entre le pôle des Mobilités, l’université et l’entreprise puisque la production doit tenir compte de l’évolution du marché en réfléchissant par exemple à des véhicules électriques. "Peugeot Motocycles était à la pointe de la recherche dans ce domaine il y a quelques années."
  • Envisager une diversification de la production grâce aux compétences présentes sur ce site qui permettraient d’explorer de nouvelles pistes.

Afin de discuter de ces craintes et ces propositions, M. Bourquin demande à M. Macron l’organisation d’une table ronde en préfecture avec la participation du ministère de l’Economie, des deux actionnaires principaux (Mahindra et PSA), ainsi que les représentants syndicaux et les élus du territoire. Le sénateur rappelle qu’il est primordial de "tout mettre en œuvre pour conserver cette production de qualité", et défendre les savoir-faire industriels en France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quelles sont les mesures à respecter dans les cafés et les restaurants ?

Les restaurants et cafés dans les départements "verts" dont la Bourgogne Franche-Comté ont rouvert au public ce mardi 2 juin. Nous nous sommes procurés des documents officiels envoyés aux gérants de bars et restaurants pour connaître les mesures obligatoires qu'ils doivent prendre et les attitudes attendues des clients qui les fréquenteront...

DS Automobiles lance une nouvelle gamme de véhicules électriques !

PUBLI-INFO • En réponse aux nouvelles exigences environnementales et en lien avec la volonté de la clientèle à vouloir rouler plus propre, DS Automobiles lance sa ligne E-Tense avec le DS 3 Crossback 100% électrique et le DS 7 Crossback 4x4 hybride rechargeable. Rendez-vous dans le store DS au 228 rue de Dole à Besançon pour découvrir ces nouveaux véhicules résolument dans l’air du temps !

Besançon : quels restaurants et magasins alimentaires continuent la vente à emporter et en livraison ?

MISE A JOUR LE 30 MAI • Plus que quelques jours en attendant la réouverture les cafés et des restaurants prévue le 2 juin 2020 ! En attendant, voici les restaurants et autres camions-pizza proposant la vente à emporter et en livraison. Voici notre liste mise à jour régulièrement...

La Bourgogne-Franche-Comté a voté un plan de relance pour le secteur du tourisme

La Région Bourgogne-Franche-Comté poursuit ses mesures dans le cadre de la crise économique provoquée par l’épidémie de Covid-19. Alors que le pays est entré dans une phase de déconfinement progressif, le Conseil régional se dit pleinement mobilisé pour initier et amplifier les dispositifs destinés à soutenir tous les secteurs de l’économie. Vendredi 29 mai, réunis en commission permanente, les élus régionaux ont voté un vaste plan de relance en faveur du tourisme.

Besançon : la Grande braderie d’été est annulée

Après avoir un temps étudié le report de la braderie d’été du 3 et 4 juillet au dernier weekend d’août, le discours du Premier ministre du 28 mai interdisant tous les rassemblements de plus de 5000 personnes jusqu’en septembre, oblige l'Union des commerçants de Besançon à annuler son évènement, apprend-on dans un communiqué de ce vendredi 29 mai 2020.

« La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert, une décision majeure pour l’économie régionale » (M-G Dufay)

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.  Pour la présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay, "il s’agit d’une décision d’une importance majeure pour le territoire. Le classement en zone rouge de la Bourgogne-Franche-Comté depuis le 7 mai constituait un véritable handicap pour l’économie régionale et l’attractivité du territoire. Selon les données publiées par Santé Publique France, le gouvernement n’avait d'autres choix que de lever ces conditions restrictives, au risque d’installer durablement la situation d’une France à deux vitesses."

Bourgogne : La Compagnie des Ateliers Peyrache, candidat à la reprise de l’entreprise Gerbe

La Compagnie des Ateliers Peyrache (LCAP), groupe textile français dirigé par Ludovic et Corinne Gaudic, est candidat à la reprise de Gerbe, selon un communiqué du 28 mai 2020. L’entreprise bourguignonne de confection de collants et bas pour femmes hauts-de-gamme avait été reprise par un groupe chinois en 2015. Au début de la crise du coronavirus, ce récent propriétaire a abandonné l'entreprise qui est en redressement judiciaire depuis le 14 avril.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.99
partiellement nuageux
le 03/06 à 6h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune