L'Intermarché du boulevard Léon Blum, le moins cher pour faire ses courses !

Publié le 26/02/2014 - 16:46
Mis à jour le 27/02/2014 - 10:59

Les enseignes des grandes surfaces françaises se livrent une bataille sans merci à travers les spots publicitaires notamment à la télévision. L'un déclare que ses yaourts sont moins chers que le concurrent, l'autre affirme vendre 10 légumes pour 1€… Pour savoir où faire ses courses en économisant un maximum d'argent, UFC Que Choisir ? propose un comparateur de prix en ligne. A Besançon, c'est l'intermarché sur le boulevard Léon Blum qui semble le plus attractif !

Coursesupermarch.jpg
Coursesupermarch.jpg

Info pratique

PUBLICITÉ

Le panier moyen national s'élève à 314 euros. Cinq enseignes installées à Besançon permettent de ne pas dépasser 313 euros.

La méthodologie du comparateur

Entre le 21 septembre et le 5 octobre 2013, Que Choisir a enquêté dans 3.048 magasins et supermarchés et relevé 238 000 prix. Les prix de 78 produits de grandes marques et de marques de distributeurs (MDD) achetés régulièrement par les consommateurs, ont été relevés en magasin par nos enquêteurs ou par Internet sur les services drives (Service de commande par Internet et de retrait des courses en magasin.). Le prix moyen de ce panier s’élève à 314 € (2), mais comporte de fortes disparités d’un magasin à l’autre.

Grâce à la carte interactive, les Français peuvent aisément avoir accès aux résultats à côté de chez eux. Sur cette carte ils trouveront, pour chaque magasin enquêté, le prix du panier moyen mais aussi l’indice des prix de chaque rayon.

Précision : dans le comparatif mis en ligne en octobre 2013, le panier moyen de référence était de 130 €, ce qu’un ménage dépense chaque semaine en supermarché. Dans cette mise à jour (3 048 magasins et drives enquêtés contre 2 000 dans la précédente édition), le panier moyen passe à 314 €, correspondant à la valeur du panier de 78 produits relevés.

 Le top 5 des supermarchés les moins chers à Besançon

Ordre

 Grandes surfaces

 panier moyen

1

 Intermarché Super (73, bd Léon Blum, Besançon)

 307 euros

2

 Carrefour (Zone commerciale Besançon est)

 308 euros

3

 Intermarché Super (rue de l'épitaphe, Besançon)

 308 euros

4

 Super U (17, rue de l'Amitié, Besançon)

 310 euros

5

Intermarché Super (place René Cassin, Besançon)

 313 euros

Les produits les moins chers et les plus chers

Intermarché    Super

 Carrefour

 Intermarché Super

 Super U

Intermarché Super

Epicerie

 **

 *

 **

 **

 *

Laitages

 **

 **

 **

 *

 >>

Viandes/poissons

 *

 **

 *

 **

 *

Fruits & légumes

 >>>

 ***

 >>

 >>>

 >>

Boissons

 *

 **

 *

 *

 *

Hygiène/Beauté

 **

 *

 **

 **

**

  • *** : Bon marché
  • ** : Assez bon marché
  • * : Modéré
  • >> : Cher
  • >>> : Très cher


Le Top 3 des grandes surfaces les plus chers à Besançon

Ordre

 Grandes surfaces

 Panier moyen

1

 Monoprix (centre-ville)

 347 euros

2

 Casino (rue de Belfort, Besançon)

 345 euros

3

 Carrefour Valentin (zac Valentin)

 315 euros

ATTENTION : Les informations ci-dessus ont été relevées le 26 février à 16h04 et peuvent changer d'une heure à l'autre sur la carte intéractive.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.

Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d'une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux. Elle s'appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s'est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d'entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.75
couvert
le 06/12 à 18h00
Vent
3.71 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %

Sondage