Loi travail : jusqu'à 400 manifestants à Besançon…et des bouchons !

Publié le 26/05/2016 - 13:48
Mis à jour le 27/05/2016 - 07:18

Sous le soleil et en musique entre le boulevard Kennedy, le siège du Medef et Micropolis.  Le décor change, mais le mot d'ordre contre le passage en force de la loi El khomri sur le travail est toujours le même. 200, puis 400 manifestants ont défilé à Besançon ce jeudi 26 mai autour d'un axe très fréquenté, au grand dam des automobilistes bisontins…

Dans une ambiance calme, voire festive au son de l'internationale ou de , les manifestants ont défilé sous le soleil. Ils sont arrivés progressivement vers 8h30 ce jeudi 26 mai 2016. Le boulevard était déjà bloqué par les forces de l'ordre. Les déviations, autour de la rue Jouchoux et du boulevard Kennedy fermé de Maty jusqu'au rond-point de l'Amitié, ont provoqué d'importants ralentissements dans le secteur.

Après une balade calme sur le boulevard Kennedy au son des désormais traditionnels slogans anti loi travail, les manifestants se sont rendu peu après 11h devant le siège du Medef de Besançon. Une demande d'entrevue a été refusée. Dans le calme, d'allumer un petit feu de joie a été allumer à même le bitume  presque estival.Progressivement, les rangs des manifestants ont grossi : jusqu'à 400 à la mi journée selon la police au pique-nique devant Micropolis. 

En raison des coupures de routes et des déviations, la circulation rue de Dole, à la fin du contournement de la voie des Montboucons , mais aussi à Beure a été fortement perturbé à la mi-journée :  jusqu'à 4 km de bouchons en cumulé à la mi-journée. Le trafic a été rétabli vers 13h15. 

Merci à Milii M pour les photos

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

loi travail

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Alors que François Hollande reste inflexible en déclarant  ce jeudi matin que le gouvernement irait "jusqu'au bout" de la loi travail, les manifestations demandant le retrait du texte se poursuivent partout en France pour une journée d'action nationale. À Besançon, 440 manifestants selon la police ont déambulé en fin de matinée et une votation citoyenne se tient place Pasteur jusqu'à 16h.

Myriam El Khomri : « Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction »

"Je ne suis ni sourde ni aveugle !" Juste avant l'inauguration ce vendredi 27 mai 2016 de l'école "Cuisine Mode d'emploi(s)", la ministre du Travail a rencontré à Besançon des représentants de syndicats durant près d'une heure alors que 300 personnes étaient rassemblées à distance du site de l'ancienne usine Lip.

Myriam El Khomri - Besançon 27 mai 2016 from maCommune.info on Vimeo.

Mobilisation contre la loi travail : c’est reparti pour un tour…

"Ni amendable, ni négociable : retrait de la loi travail !". Entre 150 et 200 manifestants ont défilé ce jeudi matin boulevard Kennedy à Besançon avant le rassemblement devant le Medef à 11h.  La mobilisation a provoqué de nombreux ralentissements dans le secteur.

Social

Une centaine de colis alimentaires et de cadeaux pour Noël distribués par la Banque du bénévolat à Besançon

Après avoir collecté des denrées alimentaires et des jouets à l'entrée de supermarchés, la Banque du bénévolat et de l'entraide distribue depuis mardi 22 décembre et jusqu'à ce soir une centaine de colis à des familles dans la précarité en cette période de crise sanitaire.

Assistance et accompagnement renforcé pour les étudiants de Bourgogne Franche-Comté durant les congés de fin d’année

Durant les congés universitaires de cette fin d’année, les équipes du Crous et des établissements d’enseignement supérieur restent mobilisées pour accompagner les étudiants de Bourgogne-Franche-Comté. Une aide financière d’urgence de la Région vient renforcer ces dispositifs de soutien à hauteur de 135 000 euros.

Nouvelle interpellation de Frédéric Vuillaume à Dijon : Force ouvrière dénonce « une atteinte à la libre expression du droit syndical »

Dans un communiqué du 21 décembre 2020, le syndicat Force ouvrière de Franche-Comté condamne l'interpellation "musclée" et la garde à vue "abusive de 45 heures" de son secrétaire général Frédéric Vuillaume à l'issue d'une manifestation le 5 décembre à Dijon.

« Violence sociale », « destruction des libertés » : 200 personnes au centre-ville de Besançon ce samedi

Un nouveau rassemblement s'est déroulé ce samedi 12 décembre 2020 à 14 heures place de la Révolution à Besançon pour continuer de dénoncer le projet de loi dit de "sécurité globale" et les mesures "liberticides" pour lutter contre l'épidémie de covid-19, le terrorisme... Pour rappel, le Préfet du Doubs a pris un arrêté interdisant les manifestations et les rassemblements revendicatifs dans certaines rues du  centre-ville de Besançon ce samedi. La Place de la Révolution n'en faisait pas partie.
 
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.21
légère pluie
le 17/01 à 6h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %

Sondage