Maintien de la prison de Lure : "Les élus et le personnel enfin entendus"

Publié le 05/05/2011 - 12:17
Mis à jour le 05/05/2011 - 12:17

Le député PS de Haute-Saône se félicite de la décision de maintenir la prison de Lure "marquée par une plus grande concertation tant demandée par les élus locaux et les représentants du personnel"

PUBLICITÉ
"Fermetures, ouvertures et rénovations… : le Ministre de la Justice, Michel Mercier vient de préciser les contours du nouveau programme immobilier pénitentiaire. Sur des critères de vétusté et pour permettre la mise en œuvre des dispositions de la loi pénitentiaire de 2009, 25 prisons seront construites et 15 seront renouvelées. 15 des 23 établissements dont la fermeture avait été annoncée l’année dernière seront finalement maintenus dont la Prison de Lure.
 
Jean-Michel Villaumé se félicite de cette décision marquée par une plus grande concertation tant demandée par les élus locaux et les représentants du personnel. Il apprécie également que la mobilisation des élus, de l’ensemble du personnel et des parlementaires associés ait permis le maintien de l’établissement luron. L’argument de l’utilité de maintenir des prisons à taille humaine dans les départements plutôt que de construire des usines carcérales de 700 ou 800 places a également été entendu. Le Ministre de la Justice a su faire preuve de sagesse dans son approche du dossier considérant enfin que la Prison de Lure est correctement gérée, bien entretenue avec des agents investis et compétents. En outre, les conséquences de la RGPP tant décriée avaient déjà fait trop de dégâts sur le bassin de vie luron pour que cela continue".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.95
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
6.19 m/s
Pression
1021.72 hPa
Humidité
41 %

Sondage