Marie-Guite Dufay appelle à "voter pour conforter la République" lors de son dernier meeting à Dijon

Publié le 04/12/2015 - 15:59
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:35

La présidente sortante de la région Franche-Comté Marie-Guite Dufay (PS) et candidate en Bourgogne Franche-Comté a tenu ce jeudi 3 décembre 2015 à Dijon son dernier meeting régional avant le premier tour des élections devant plus de 700 personnes. François Rebsamen, maire de Dijon et président du Grand Dijon, François Patriat, président de la Région Bourgogne, et Christiane Taubira, garde des Sceaux, étaient présents pour lui témoigner leur soutien total et appeler chacun à faire de ces élections régionales "un exemple de mobilisation citoyenne". 

photomeeting_mgd.jpg
© DR
PUBLICITÉ

Après le témoignage poignant de trois lycéens qui ont souhaité écrire au Président de la République pour réaffirmer leur attachement aux valeurs de la république et leur engagement citoyen après le drame des attentats parisiens du 13 novembre dernier, François Rebsamen a rendu hommage au temps d’avance pris par Marie-Guite Dufay et François Patriat « pour faire de l’union de la Bourgogne et de la Franche-Comté une réussite pour ses habitants« .

Christiane Taubira contre la barbarie

Christiane Taubira a rappelé l’enjeu du scrutin régional pour la République aujourd’hui menacée par la barbarie. Elle a évoqué la passion de la France pour l’unité par-delà la diversité des français, citant le poète Paul Eluard : « Les meilleurs d’entre nous sont morts pour nous. Et voici que leur sang retrouve notre coeur. Et c’est de nouveau le matin un matin de Paris. La pointe de la délivrance. L’espace du printemps naissant. La force idiote a le dessous ».

Un appel aux urnes

Marie-Guite DUFAY a appelé les Bourguignons et les Franc-Comtois à voter massivement dimanche pour « donner tort à tous ceux qui veulent détruire les fondements de la démocratie« . Elle a insisté sur les valeurs « de solidarité, de progrès et d’écologie qui sont la boussole de mon action politique et de celle de mes 115 colistiers« . Elle a ensuite rappelé les principaux axes de son projet pour la Bourgogne Franche-Comté et qui visent à « conforter la République dans toutes les dimensions de l’action régionale. En consolidant tout ce qui concourt à la fraternité et au vivre ensemble par la culture, le sport et le vivre ensemble. En luttant contre les inégalités sociales et territoriales. En accompagnant l’accès à l’emploi et à la formation de tous ceux qui en sont le plus éloignés. En accélérant la transition écologique pour construire le monde de demain à l’heure de la COP 21« . 

Mobilisée contre la droite et le FN

Elle a dénoncé « l’incohérence et la démagogie de la droite qui promet tout mais qui prévoit dans le même temps des coupes drastiques qui conduiraient à l’affaiblissement des services publics« . Tout comme elle a dénoncé « la politique des illusions qu’incarne aujourd’hui l’extrême droite, qui exploite les peurs et attise les divisons sans faire aucune proposition concrète pour améliorer le quotidien des habitants« .

Pour finir, Marie-Guite Dufay a défendu sa conception de la politique et sa vision pour une région « à la fois fraternelle, écologique et solidaire, en appelant au sursaut citoyen pour dimanche prochain : Seule une gauche retrouvée peut faire battre l’extrême droite« .

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.59
partiellement nuageux
le 16/10 à 15h00
Vent
2.689 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
61 %

Sondage